Soyaux, Issy 92, Le Havre n’arrivent pas à tenir les 90′ d’un match.

Les moments où les buts sont marqués sont de bons indicateurs de la difficulté des trois derniers de la D1FArkema à réussir à se relever. Issy 92, après le triste record subi à Clairefontaine contre le PSG (0-14) a tenu sur la durée pendant 45 minutes (0-0) à la mi-temps pour craquer sur la seconde (1-6). Soyaux, premier relégable avec 6 points marque dès la 1′ par Viviane Boudaud pour ensuite se faire égaliser et dépasser avec un doublé de la franco-portugaise Melissa Gomès (5′, 67′). Le Havre, petit dernier pour le club accédant pour la première fois à la D1F, réalise une performance et mène à Montpellier par Ashley Clark (17′, 0-1)) et se fait reprendre (32′, 1-1, Dominika SKORVANKOVA) pour perdre sur la durée (3-1, Ashleigh WEERDEN 80′, Mary FOWLER 89′).

On le voit pour les 3 derniers de la compétition 2020, ce n’est pas tant un problème de niveau que plutôt un problème de confiance qui s’effrite sur la durée du match.

Fleury 91 se construit un autre statut.

A l’évidence, le quatrième club de la région parisienne à être entré en D1FArkema (PSG, PFC, Issy 92) a des ambitions cette saison qu’il n’avait pas les années précédentes. Arrivé en 2018 au plus haut niveau, intégré au FC Fleury (ex-CFA2) la même saison, le club a de réelles capacités en prenant souvent le meilleur face à des opposants au maintien (Dijon, Reims, Issy, Le Havre), obtenant un nul avec Montpellier, faisant de même avec le Paris FC voisin, ne craquant que face aux trois premiers du championnat : Lyon (0-3), PSG (4-0), Bordeaux (6-1).

Le Paris SG se fait plaisir avant de se mettre au travail.

En prenant la tête du championnat sur un magnifique but de Marie-Antoinette Katoto, très subtile (1-0) dès la 11′, le Paris Saint Germain au féminin a réussi à tenir le score sans reculer, voire même en faisant reculer le septuple champion européen pendant le reste du score. Faisant constater à chacun, le très peu d’occasions lyonnaises. Un exemple de solidarité et d’efficacité qui en fait un match référence pour les parisiennes.

Le retour de la période FIFA mettre en oeuvre le principe d’Olivier Echouafni, constatant sur Europe 1, que le fait de jouer cette rencontre PSG-Ol avant les semaines FIFA, leur avait donné des joueuses non-entamées par les matches internationaux. On verra, face à un adversaire de qualité qui cherche des points, le Paris FC, si les parisiennes vont réussir à maintenir leur performance. Prochain match après la période FIFA à venir.

La 9e journée (source footofeminin).

  • Dimanche 22 novembre 2020 (9e journée)
    • Paris FC-Bordeaux 0-1 : Shaw 24′
  • Samedi 21 novembre 2020 (9e journée)
    • Montpellier-Le Havre 3-1 : Škorvánková 32′, Weerden 80′, Fowler 89′ ; Clark 17′
    • Fleury-Dijon 2-0 : Chapelle 40′, Le Garrec 55′
    • Soyaux-Reims 1-2 : Boudaud 1′ ; Gomes 5′, 67′
    • Issy-Guingamp 1-6 : Kaabachi 54′ ; Cambot 47′, 93′, Robert 60′, Peniguel 68′, Lahmari 71′, Fleury 75′
  • Vendredi 20 novembre 2020 (9e journée)
    • PSG-Lyon 1-0 : Katoto 11′

William Commegrain Lesfeminines.fr

Classement Equipes Played Gagné Perdu Nuls Points Pour Contre Forme actuelle
1 LyonLyon 13 12 1 0 36 50 4 LWWWW
2 Paris SGParis SG 12 11 0 1 34 47 2 WWWWW
3 BordeauxBordeaux 13 8 3 2 26 32 14 WWWLW
4 MontpellierMontpellier 13 6 5 2 20 16 20 WWLLD
5 FleuryFleury 12 5 3 4 19 11 16 WWWDD
6 Paris FCParis FC 13 5 5 3 18 21 22 LLWWL
7 GuingampGuingamp 12 5 6 1 16 19 18 DWLWW
8 DijonDijon 12 5 6 1 16 15 24 WLDLW
9 ReimsReims 13 3 8 2 11 17 30 WDLLL
10 SoyauxSoyaux 13 2 10 1 7 9 29 LLDLL
11 Issy FFIssy FF 12 2 9 1 7 8 53 LLLLD
12 HavreHavre 12 1 9 2 5 10 23 LLLLD