Il n’est pas rare de voir l’Afrique en 1/8e puisque le Cameroun et Nigéria avaient été présents au stade des 1/8e du dernier mondial en France (2019). Le nouveau système fait qu’auparavant, elles étaient passées comme meilleures troisième alors que, en 2023, avec trente deux équipes, seules les deux premières équipes de chaque groupe passent.

SI l’Afrique du Sud mérite amplement sa qualification à la vue des buts marqués, tous dans le jeu, construit intelligemment, quand l’Italie bénéfice d’un pénalty à la frontière de la surface et d’un second but, sur corner, touché du bout des fesses.

L’Italie n’est pas au niveau des compétitions internationales. C’est clair, évident et problématique alors qu’elle commence à construire un championnat avec de nombreuses joueuses étrangères qui s’y installent.

Eliminée à l’Euro 2022 sur un (5-1) pris face à la France en match de poule, dernière de son groupe, perdant contre la Belgique (0-1) moins bien classée au ranking mondial et n’obtenant qu’un match nul face à l’Islande (1-1).

En 2023, une année plus tard, les voilà éliminées en phase de poule dans un groupe où, elles avaient une position de second qui leur étaient offertes. 16e mondial, l’Afrique du Sud est 54e et l’Argentine 28e.

Coachée par Bertolini Milena, les promesse espérées du quart de finale de la Coupe du Monde 2019 sont bien passées.

L’Italie, équipe nationale, n’y arrive pas dans une Europe qui prend le leadership du football féminin : Allemagne, Angleterre, France, Espagne, Suède et maintenant Portugal.

Sur le plan européen des clubs, la Juventus s’arrête en phase de poule.

L’Italie du football féminin, dernier de la classe européenne.

LA Suède l’emporte (2-0) face à l’Argentine.

William Commegrain Lesfeminines.fr

Les moments forts sélectionné par la FIFA

Afrique du Sud – Italie | Groupe G | Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Australie & Nouvelle-Zélande 2023™ | Résumé vidéo