6e journée sur six de la UWCL 2024. Après la 5e journée, l’Olympique Lyonnais est qualifié sans surprise. Le Paris Saint Germain joue sa carte en Allemagne face au Bayern et le Paris Fc est face à un exploit à Charlety, opposé à Chelsea.

L’Olympique Lyonnais a réalisé une campagne européenne significative en termes de buts avec 23 buts de marqués après la 5e journée -autant que le FC Barcelone, son grand rival- avec un (0-9) contre le Slavia Praha, dans un groupe plus aisé (Braan, Slavia Praha, Polten) que les championnes d’Europe en titre (benfica, Eintracht Frankfurt, et Rosengard).

Seuls deux buts encaissés font la différence. Trois pour les joueuses de l’Olympique Lyonnais quand le Fc Barcelone n’en a encaissé qu’un seul, lors de la seconde journée face aux allemandes de l’Eintracht Frankfurt.

Déjà qualifiées, les coéquipières d’Ada Hegerberg, détentrice du record de buts dans cette compétition (54 buts) attendent les quarts avec sérénité pour cette sixième et dernière journée.

Les deux groupes ayant délivré aussi leur second : les surprenantes portugaises du Benfica avec dix points dans le groupe barcelonais et les non moins inattendues norvégiennes de Brann dans le groupe de l’Olympique Lyonnais, huit fois championnes d’Europe.

Les deux inconnues françaises sont le Paris Saint Germain, leader du groupe C, inséré cependant dans un groupe qui peut qualifier tout le monde et le Paris FC, à la recherche d’un exploit face à Chelsea qui les avaient transpercé (4-0) ene, 9e, 11e, 12e et un doublé pour la 12e Angleterre.

Le Paris Saint Germain (9 pts) reçoit l’Ajax avec une Marie-Antoinette Katoto qui aligne les buts depuis un mois (8e, 9e, 11e, 12e et un doublé pour la 13ej), donnant une certitude à un jeu qui en manquait, après plusieurs défaites européennes inattendues. En allant jouer au Bayern, 3e du groupe (7 points) et contraint à la victoire, les joueuses parisiennes mettront -ou pas- leurs performances du début de saison, au rayon souvenirs à oublier !

Pour le Paris Fc (7 points), la performance est royale. Chelsea mène les débats avec 11 points et une victoire ou un match nul ne pourrait les qualifier qu’à la condition où, le second actuel, les suédoises d’Hacken (8 points), ne perde face au Real Madrid, déjà éliminée ou qu’elle fasse match nul en cas de victoire parisienne à Charlety.

Si la performance est au RDV, après Arsenal, Wolfsburg, le Real Madrid et Chelsea, cela ferait un beau tableau de chasse européen pour le Paris FC, milieu de tableau actuel de la Ligue 2, sur le plan masculin. Un scénario qui invite à la créativité avec le tweet de l’équipe de communication du Paris FC.

L’absence de l’australienne Sam Kerr, victime du fameux ligament croisé, et auteure d’un triplé à l’aller pourrait leur permettre d’y croire un peu plus et un peu mieux.

Chelsea, déjà qualifiée, attendant les prochains quarts de finale au mois de mars 2024.

William Commegrain Lesfeminines.fr

  • le 31 janvier : Lyon reçoit le Slava Praha
  • le 30 janvier : le Paris Saint Germain se déplace au Bayern de Munich
  • le 30 janvier : le Paris FC reçoit Chelsea à Charlety.

Qualifiés : Barcelone, Benfica, Olympique Lyonnais, Brann, Chelsea