Le championnat de D1F Arkema pour la saison 2021-2022, se dessine assez proche de celui de la saison passée. Une forme nouvelle qui semble se répéter. D’abord, l’habituel depuis la professionnalisation des joueuses du PSG avec un duo entre l’Olympique Lyonnais, actuel leader au goal average et le Paris Saint Germain. Juste derrière, lâché mais loin devant le reste de la troupe, le Paris FC quand la saison dernière, s’y trouvait Bordeaux.

Plus éloigné le reste de la troupe qui se bat chaque semaine, pour faire une surprise ou compenser une contre-performance. Un débat constant où le vainqueur d’hier peut être le battu de la semaine suivante. Rien n’est acquit.

Un cœur de championnat tendu

Montpellier l’emporte à Saint-Etienne (1-2) dans les dernières minutes (90′ et 94′) montrant que les stéphanoises, montantes, ne sont pas loin d’avoir le coffre d’un match plein. Classée onzième actuellement, elles doivent avoir en mémoire leur match nul face à Bordeaux (1-1) en première journée et la nette victoire contre Dijon (0-4) à l’extérieur.

Effectivement, nous n’en sommes qu’à la 7e journée et l’autre dernier, Issy GPSO 92, habituel mal classé du championnat de D1FArkema quand le club des Hauts de seine monte dans l’élite perdait sur des scores serrés, ne dépassant les deux unités, voire moins. Seul le résultat de Samedi (0-5) face au Paris FC est lourd. Les choses pourraient se retourner.

Seul Soyaux-Charente, douzième, prend des scores lourds sans marquer en comparaison (3 buts marqués, pour 22 encaissés. Est-ce que l’historique dernier club exclusivement féminin de la D1F retrouvera le coup de rein qu’elles ont toujours réussi à produire depuis leur remontée en D1F ?

Le PSG et l’OL seront prêts pour le face à face 

Devant, l’Olympique Lyonnais comme le Paris Saint Germain montre que les changements à l’intérieur des clubs ne modifient pas leur performance. L’arrivée en fin de saison dernière de Sonia Bompastor et celui, au tour dernier moment de la nouvelle saison, de Didier Ollé Nicolle, n’a pas impacté ce duo depuis maintenant dix saisons. L’Ol est premier, le PSG est second et le titre se jouera certainement dans leur face à face, le premier étant pour le 14 novembre.

Au bilan, un cœur de championnat très homogène et un titre qui se jouera dans la capitale ou dans le Rhône.

Dimanche 31 octobre 2021 (7e journée)
Soyaux-Lyon (1-6) : Luijks 6′ ; Macário 5′, Bruun 13′, 39′, Cayman 28′, Malard 76′, Mbock Bathy Nka 79′
Dijon-PSG (0-3) : Diani 24′, Goetsch 58′ (csc), Katoto 60′
Samedi 30 octobre 2021 (7e journée)
Bordeaux-Guingamp (3-0) : Garbino 13′, Lavogez 39′, Snoeijs 68′
Issy-Paris FC (0-5) : Soyer 21′, Bourdieu 32′, Sarr 37′, Matéo 90′, Jean-François 92′
Saint-Étienne-Montpellier (1-2) : Okoronkwo 6′ ; Puntigam 90′, Petermann 94′
Fleury-Reims (1-0) : Le Garrec 57′

William Commegrain Lesféminines.fr

Classement Equipes Played Gagné Perdu Nuls Points Pour Contre Forme actuelle
1 LyonLyon 12 12 0 0 36 53 6 WWWWW
2 Paris SGParis SG 12 11 1 0 33 40 6 LWWWW
3 Paris FCParis FC 13 9 3 1 28 28 13 WDLWW
4 FleuryFleury 12 8 4 0 24 18 15 WWLWW
5 MontpellierMontpellier 13 7 5 1 22 20 16 WDWWL
6 BordeauxBordeaux 12 5 5 2 17 22 17 WLDLW
7 ReimsReims 13 4 7 2 14 15 27 LWWLL
8 DijonDijon 11 3 5 3 12 9 21 LDLDD
9 GuingampGuingamp 12 2 5 5 11 12 29 DLDDW
10 SoyauxSoyaux 12 2 9 1 7 11 31 DWLLL
11 Saint-EtienneSaint-Etienne 13 1 10 2 5 9 31 LDLLL
12 Issy FFIssy FF 13 1 11 1 4 3 28 LLLLL