Elles étaient dix huit à avoir été choisies par Vlatko Andonovski pour cette première étape de qualification réussie aux JO de Tokyo dont l’objectif américain est à la hauteur de leur mentalité : être les premières à gagner un Mondial puis à prendre l’Or olympique dans la foulée.

Une continuité jamais encore réalisée depuis les huit éditions du Mondial

  • Mondial 1991 : USA
  • Mondial 1995 : Norvège / JO 1996 : USA
  • Mondial 1999 : USA / JO 2000 : Norvège
  • Mondial 2003 : Allemagne / JO 2004 : USA
  • Mondial 2007 : Allemagne / JO 2008 : USA
  • Mondial 2011 : Japon / JO 2012 : USA
  • Mondial 2015 : USA / JO 2016 : Allemagne
  • Mondial 2019 : USA / JO 2020 : ?

Une qualification devant 7.082 spectateurs sans interrogations particulières, terminée sur une victoire sévère face au Costa Rica avec une performance de Carly Lloyd, 37 ans. La double meilleure joueuse FIFA de 2015 et 2016 et capitaine américaine a donné la première banderille dès la 4′ (1-0) pour Christen Press, réalisant sa seconde passe décisive pour l’ex-parisienne Lindsey Horan (2-0, 18′).

Un football féminin qui confirme d’ailleurs la force des trentenaires, à l’image du superbe but de Christen Press, 31 ans (4′).

 

Les dés étaient jetés. On ne remonte pas deux buts aux USA dans un match de qualification. Christen Press fera un doublé sur une passe de la latérale Ali Krieger (3-0, 36′) et Samantha Mewis réalisera un doublé dans le seconde mi-temps (63′ et 82′) alors que Jessica Mc Donald, une des seules joueuses à être redevenue internationale après une maternité aura planté le cinquième (77′).

A noter que Shirley Cruz (34 ans), ex-parisienne et lyonnaise, référence mondiale dans le domaine du football féminin, a toujours ses jambes bien qu’elle soit entrée à la 78′ quand Tobin Heath (31 ans) et Megan Rapinoe (34 ans), meilleure joueuse du Mondial 2019, ne sont entrées qu’à la 64′.

A noter dans cette liste des dix-huit l’absence d’Alex Morgan, future maman pour le courant du mois d’Avril ; ayant communiquée sur son intention de postuler à la liste définitive pour des JO qui se joueront du 22 Juillet au 7 Août 2020. Il va falloir “mettre les bouchées doubles” lorsqu’on jette un oeil sur les buts américains.

USA: 1-Alyssa Naeher; 2-Emily Sonnett, 7-Abby Dahlkemper, 11-Ali Krieger, 19-Crystal Dunn (5-Kelly O’Hara, 55); 8-Julie Ertz (17-Tobin Heath, 64), 3-Samantha Mewis, 9-Lindsey Horan; 14-Jessica McDonald, 10-Carli Lloyd (Capt.) (15-Megan Rapinoe, 64), 20-Christen Press

Substitutes not used: 4-Becky Sauerbrunn, 6-Andi Sullivan, 12-Adrianna Franch, 13-Lynn Williams, 16-Rose Lavelle, 18-Ashlyn Harris

Head coach: Vlatko Andonovski

CRC: 18-Priscilla Tapia; 3-Maria Coto, 5-Fabiola Sanchez, 6-Carol Sanchez, 12-Lixy Rodriguez; 9-Gloriana Villalobos, 16-Katherine Alvarado (Capt.) (4-Mariana Benavides, 64), 20-Raquel Chacon; 7-Melissa Herrera (2-Gabriela Guillen, 45), 17-Maria Salas (10-Shirley Cruz, 78), 19-Jazmin Elizondo

Substitutes not used1-Maria Bermudez, 8-Daniela Cruz, 11-Raquel Rodriguez, 13-Dinnia Diaz, 14-Priscila Chinchilla, 15-Stephannie Blanco

Head coach: Amelia Valverde

William Commegrain Lesfeminines.fr