Il fallait le faire. Elles l’ont fait. Il est évident que le contenu importait peu. A ce stade de la compétition, quand seul le résultat nous fait avancer d’une case, il est impensable d’espérer voir, à chaque tour, quelque chose de mieux, de plus fort, d’extraordinaire.

La France tourne, montrant que l’objectif est la finale.

Les françaises ont fait leurs matches face à la Colombie et aux Etats-Unis. Avec des fortunes diverses (victoire et défaite) mais un contenu similaire. Ce soir il fallait gagner et déjà, Philippe Bergerôo avait choisi de modifier son équipe avec quatre nouvelles joueuses, placées comme titulaires : Sabrina Delannoy, Claire Lavogez, Sakina Karchaoui et Elodie Thomis. Ces choix montrent que la stratégie du coach est de disposer de tout son effectif pour aller jusqu’en finale. Chaque joueuse aura joué, sera entrée dans la compétition. Ce n’est pas pour un seul match.

Eugènie Le Sommer, la buteuse face à la Nouvelle-Zèlande. 

Lorsqu’il apprend que les Etats-Unis sont menés 0-1 (26′) ou, coup du sort, au même moment, il fait sortir Marie-Laure Delie à la 35′ quand de son côté, Jill Ellis fera sortir Megan Rapinoe à la 33′, pour remplacer la parisienne, meilleure buteuse en activité de l’équipe de France, par Eugénie Le Sommer. La bretonne, toujours aussi impliquée et vive dans ses actions, marquera à la 38′ après avoir suivi un tir sur la transversale d’Elise Bussaglia qui échappera à la gardienne des Football Ferns, Nayler, pour la propulser, tout en concentration, croisé, au fond des filets.

Eugénie Le Sommer qualifie la France pour les quarts de finale face au Canada. Crédit FIFA. Lesfeminines.fr

Eugénie Le Sommer qualifie la France pour les quarts de finale face au Canada. Crédit FIFA. Lesfeminines.fr

Ainsi, elle marquera son 55è but ce qui la place à égalité avec Gaetane Thiney. De plus, elle sera celle qui aura marqué deux fois dans les deux dernières rencontres face à la Nouvelle-Zélande.

Louisa CADAMURO marque ses deux premiers buts de femme mariée.

Alors que la lyonnaise n’a pas encore eu l’occasion de scorer depuis ces Jeux, voilà qu’elle envoie la France en quart de finale en faisant un doublé. Sur encore une action d’Elise Bussaglia, qui sert dans le profondeur Elodie Thomis, appliquée à faire un centre aérien que Louisa Cadamuro viendra couper de la tête, poteau opposé (63′, Cadamuro). Elle en profitera pour faire un doublé. (93 sur pénalty). Ce qui portera son total de buts à 36 pour 144 sélections.

L’évènement n’est pas neutre puisque la Lyonnaise a déclaré vouloir arrêter après les Jeux Olympiques ?

Sarah BOUHADDI bloque tous les projets offensifs des Football Ferns.

La gardienne tricolore, pour sa 110è sélection, se fera un honneur de sortir avec une “cleansheet” en sortant à propos plusieurs fois et en gagnant un duel à la 83′ face à l’attaquante la plus en vue Hearn.

La France se qualifie avec la seconde place du Groupe G et rencontrera le Canada. Elle a ete très proche de la 1ère place avec une équipe des USA qui s’est faite menée 0-1 puis égalisée 2-2 sur coup franc à la 92′.

William Commegrain lesfeminines.fr