20 Septembre 2020

Auteur : William Commegrain

L’Euro Féminin en Angleterre. Tous savoir sur la 13e édition.

L’Euro féminin -décalé en 2022- pour ne pas être soumis à une concurrence médiatique trop forte en 2021 face à l’Euro masculin 2020 et les JO de Tokyo, deux événements décalés en 2021, se jouera en Angleterre du 6 au 31 Juillet 2022

 

Neuf stades pour la compétition 2022

Neuf stades (Bramall Lane, Sheffield ; Brentford Community Stadium, Londres ; Brighton & Hove Community Stadium, Brighton & Hove ; Leigh Sports Village, Wigan & Leig ; Manchester City Academy Stadium, Manchester ; New York Stadium, Rotherham ; Stadium MK, Milton Keynes ; St. Mary’s Stadium, Southampton ; Wembley Stadium, Londres) seront concernés par la compétition qui opposera 16 équipes européennes dans une compétition de quatre groupes de quatre, ne laissant passer en quart de finale que les deux premiers.

La coach hollandaise, coach des Lionnesses.

L’ Angleterre étant qualifiée d’office, il restera à 15 autres équipes d’aller chercher un billet européen.

Les Lionnesses auront la particularité d’être coaché par une nouvelle sélectionneuse, la néerlandaise Sarina Wiegman, en place en Juin 2021 et déjà choisie par la Football Association. Reconnue sur le plan international (Trophée FIFA The Best 2017) depuis qu’elle a repris en 2017, à la surprise de tous, le titre européen que l’Allemagne détenait depuis six mandats de quatre ans, confirmant en 2019, avec une équipe des Pays-Bas devenue 4e Mondial et vice-championne du Monde à Lyon au Mondial français.

 

Sarina Wiegman, nouvelle sélectionneuse de l’Angleterre, en poste en Juin 2021 à la place de Phil Neville.

Photographie @FIFA

Des qualifications sans surprise

Le chemin pour se qualifier ne peut être “un chemin de croix” à l’image d’un objectif impossible à atteindre. Le football féminin peut créer des surprises dans le Top 20 Mondial, avec par exemple le titre des Pays-Bas en 2017, mais rarement dans des groupes où les hiérarchies ont déjà dilué la composition.

Les neuf premiers de chaque groupe et les trois meilleurs seconds se qualifient directement. Avec l’Angleterre en pays hôte, il restera 3 places à prendre en play-off entre les six seconds restants.

Les groupes de qualification sont donc l’occasion de s’emballer sur ses couleurs et synonymes souvent de scores importants subis par les plus faibles.

Les groupes : 

Groupe A : Pays-Bas (tenantes du titre), Russie, Slovénie, Turquie, Kosovo, Estonie

Groupe B : Italie, Danemark, Bosnie-Herzégovine, Israël, Malte, Géorgie

Groupe C : Norvège, Pays de Galles, Belarus, Irlande du Nord, Îles Féroé

Groupe D : Espagne, République tchèque, Pologne, Moldavie, Azerbaïdjan

Groupe E : Écosse, Finlande, Portugal, Albanie, Chypre

Groupe F : Suède, Islande, Hongrie, Slovaquie, Lettonie

Groupe G : France, Autriche, Serbie, Kazakhstan, Macédoine du Nord

Groupe H : Suisse, Belgique, Roumanie, Croatie, Lituanie

Groupe I : Allemagne, Ukraine, République d’Irlande, Grèce, Monténégro

Les équipes qualifiées au 29 Novembre 2020 :

  • Angleterre (organisateur),
  • Allemagne (vainqueur groupe I), 1/4 de finale Mondial 2019, vainqueur de 8 Euros sur 12. Or JO 2016.
  • Danemark (vainqueur groupe B ou parmi les 3 meilleurs seconds), finaliste euro 2017, pas qualifiée pour le Mondial 2019.
  • France (vainqueur groupe G), 1/4 de finale Mondial 2019, 1/4 de finale Euro 2013 et 2017.
  • Norvège (vainqueur groupe C), 1/4 de finale Mondial 2019, finaliste Euro 2013.
  • Pays-Bas (tenantes, vainqueur groupe A), finaliste Mondial 2019, vainqueur Euro 2017.
  • Suède (vainqueur groupe F). 3e Mondial 2019, 1/4 de finale Euro 2017, Argent JO 2016.

“Une qualification européenne intéressante à suivre pour les équipes de second plan mondial”

Les nouveautés

Un sponsoring exclusivement féminin.

Nadine Kessler, directrice du football féminin à l’UEFA, meilleure joueuse européenne en 2014, se met en ligne avec des partenaires exclusifs : “L’année 2022 nous offrira de meilleures conditions de promotion du tournoi et d’activation de nos partenaires qu’un été 2021 saturé. Nous nous montrons ainsi dignes de notre engagement envers les partenaires dévoués qui nous ont rejoints depuis que nous avons décidé de séparer le sponsoring du football féminin de celui du football masculin.

Retrouver une marée humaine. En gagnant à domicile, les Pays-Bas ont ouvert une voie.

Sur les douze éditions précédentes, l’Allemagne l’a emporté huit fois dont les six dernières consécutivement (1995, 1997, 2001, 2005, 2009, 2013)

C’est pour vous dire la surprise quand le Danemark a sorti en 1/4 de finale la Mannschaft de l’ex-star allemande devenue coach, Steffi Jones. Une élimination 2017 inattendue après l’Or Olympique -jamais précédemment gagné- de Silvia Neid à Rio en 2016. Pourtant, une élimination annoncée avec une épreuve en 2013 gagnée difficilement face à la Norvège. Grâce à deux pénalties arrêtés par Nadine Angerer en finale. Une prestation qui lui avait donné le nouveau Trophée de meilleure joueuse européenne et mondiale.

Ce seront les Pays-bas qui lèveront le Trophée 2017. Une performance inédite pour un Pays-Bas qui recevait la compétition, transformant ses stades en marée orange. Elles, qui étaient 12e mondial avant la compétition.

Une performance devenue un indicateur sans que l’on sache si elle a pu se réaliser du fait de recevoir la compétition ? Un argument difficile à entendre, tellement l’histoire est faite de nations-hôtes perdants avant la finale de la compétition internationale. L’Allemagne en 2011 pour son Mondial, l’Angleterre aux JO 2012, La Suède pour l’euro 2013, le Canada pour le Mondial 2015, le Brésil pour les JO 2016 et la France pour le Mondial 2019.

En dehors de cela, l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, l’Angleterre, la Suède, le Danemark, l’Italie, la Norvège et l’Espagne sont des nations qui ont des raisons de croire au titre européen 2021 décalé en 2022.

L’INTERÊT DES QUALIFICATIONS

En France, il y a certainement des place à prendre pour de jeunes Bleues qui ont encore tout à prouver. La situation actuelle est très tendue dans le groupe France avec un éclairage important des médias. Le nouveau format est intéressant car il permet à des équipes de second plan (entre la 10e et 20e place) à postuler à une compétition internationale. Il sera intéressant de voir les équipes qualifiées.

Rappel

Pour les JO 2021 à Tokyo, les 3 équipes européennes (selon les résultats du Mondial) qualifiées sont :

  • Les Pays-bas, finaliste Mondial 2019.
  • La Suède, 3e du Mondial 2019,
  • Le Royaume-Uni, grâce à l’Angleterre, 4e du Mondial 2019.

 

William Commegrain lesfeminines.fr