L’EXPLOIT Tchèque face aux PAYS-BAS (1-1). La Suède aux ralenti (0-1) face à la Slovaquie

Les Pays-Bas ouvrent la concurrence dans leur groupe

La performance de la République Tchèque face aux Pays-Bas est assez unique. L’équipe (27e fifa) a réalisé un score de parité face aux vice-championne d’Europe (2017) et du monde (2019). Seconde équipe au classement mondial, la première à avoir réussi à détroner l’Allemagne de sa place de seconde détenue depuis la création du classement par la FIFA, en 2003 pour le football féminin. Certainement la meilleure équipe européenne avec la Suède (4e Fifa) de ces deux dernières années.

Une performance d’autant plus inattendue qu’elle s’est réalisée aux Pays-Bas, composée de ses meilleures joueuses pour les connaisseurs. Notamment Viviane Miedema, attaquante star en Angleterre, excellente dans les deux dernières compétitions jouées avec notamment six buts de marqués dans une rencontre lors des JO de Pékin, joués en 2021.

La performance sort de l’anecdotique puisque les tchèques ont mené aux retours des verstiaires (47′, 0-1, Stašková) ; Viviane Mediema n’égalisant qu’à la 83′ ! A noter que dans les buts se trouvait une des gardiennes du PSG, Barbora Votíková.

La république Tchèque, 27e FIFA, crée l’exploit en ramenant le point nul face aux Pays-Bas, meilleure équipe européenne actuelle

Un résultat qui devrait ne pas mettre en péril la qualification néerlandaise, les équipes de son groupe étant éloignées au classement : Belarus (53e), république Tchèque (27e), Islande (16e), Chypre (126).

Elle va surtout servir à tous les sélectionneures des favoris, donnant une réalité à la notion de risque et au message si souvent entendu “il n’y a plus de petites équipes !”, souvent sans consistance en football féminin. Plus précisément, elle attribue un point que les adversaires des tchèques auront du mal à envisager face aux néerlandaises. “Chat échaudé craint l’eau froide !”. Néanmoins, ce serait mal connaître l’état d’esprit féminin : les islandaises, au caractère trempé, doivent y croire. Elles recoivent les Pays-Bas à domicile, mardi !

Jetez un oeil sur le résultat d’Islande-Pays Bas, avant dernier match (mardi soir, 20h45) des équipes jouant cette première FIFA réservée aux qualifications de la Coupe du Monde 2023

Pour les observateurs extérieurs, ils se doivent de faire le lien avec le départ pour l’Angleterre après les JO, de leur séléctionneuse phare, Sarina Wiegmann. Récompensée deux fois comme meilleur coach féminin par la FIFA, elle avait pris son équipe en janvier 2017, en pleine déconfiture, pour la mettre, au plus haut du championnat d’europe jouée à domicile. Depuis, la trajectoire n’avait été qu’ascendante. Une histoire débutée à la 12e place FIFA qui s’est terminée, méritée, à la 2e place mondiale.

Mark Richard David Parsons, nouveau sélectionneur, toujours à la tête des Portland Thorns jusqu’en Octobre 2021 (fin du championnat), va devoir réfléchir à la difficulté d’un double emploi. L’un aux USA, l’autre aux Pays-Bas.

La Suède au ralenti

Les suédoises ne sont très bonnes qu’en compétition. Depuis dix ans, le scénario est le même. Elles se délassent dans les qualifications. La 4e équipe mondiale, bronze mondial en 2019, Argent aux JO de Tokyo part avec les trois points de la Slovaquie, (45e FIFA). Un but de Rölfo à la 10e et “that’s all !”.

Autres résultats

La turquie et le Portugal ont réalisé un nul (1-1). Dommage pour le Portugal qui monte graduellement dans la classement européen. Autre match nul qui ne peut pas satisfaire les deux équipes. (1-1) entre la Pologne et la Belgique, à la bagarre pour une seconde place qualificative au second tour. L’excellente Ewa Pajor (Wolfsburg) ouvre la marque. Janice Cayman (OL) répond d’un superbe lob.

Les buteuses 

De nombreux triplés dont celui de Marie-Antoinette Katoto pour les Bleues face à la Grèce (0-10). Graham Hansen et L-M. Utland (Norvège contre l’Arménie)

A retenir le quadruplé de la nouvelle attaquante espagnole, Sarriegi Isasa (7′, 32′, 55′, 60′, 20 ans, Real Sociedad) face aux Iles Feroe.

Wiliam Commegrain Lesfeminines.fr