Patrice Lair ne va pas aussi loin mais ses propos en conférence de presse d’avant-match sont clairs. Présent à Wolfsburg avec Vanessa Gilles sont déterminés : “Nous allons jouer notre chance à fond. À nous de montrer un visage conquérant, il faut mettre Wolfsburg en difficulté !”

Seront-ils déterminants ? Personne n’est capable de répondre à cette question. Bordeaux a bien passé les deux premiers tours en allant chercher des résultats en Suède. En même temps, Vanessa Gilles a marqué trois buts en trois rencontres, si on compte celui de Saint-Etienne, en première journée de championnat. Une belle performance individuelle, un peu moins pour l’Equipe, des lors qu’on précise que la canadienne est défenseuse centrale.

A la vérité, le débat et la réponse dépend de la force offensive 2022 de Bordeaux. Orpheline du départ de la jamaïcaine, meilleure buteuse du championnat 2021, Khadija Shaw, il manque la joueuse ou les joueuses qui transforment la vitesse bordelaise en efficacité offensive. Les deux renforts, Melissa Herrera et Mélissa Gomès, venues du Stade de Reims, doivent maintenant prendre le maillot d’une équipe numéro 3 au classement 2021. Un niveau qui demande plus de résultats offensifs.

A l’évidence, c’est ce qui a manqué aux bordelaises lors de leur match nul face à Saint-Etienne, montant de D2F. A l’inverse, c’est ce qui n’a pas manqué à Wolfsburg dans sa victoire face au Turbine Postdam, deux fois vainqueur de la Coupe européenne et finaliste par deux fois. Milieu de tableau maintenant en Bundesliga FlyerAlarm.

Si Wolfsburg prend le meilleur sur les deux rencontres à venir, Patrice Lair et ses joueuses n’auront plus qu’à travailler pour renouveler la performance réalisée en championnat. Une troisième place qui en elle-même, est un superbe objectif avec le Paris Fc, Montpellier Hsc et d’autres en concurrence.

Que vaut Wolfsburg en dehors de son histoire, vainqueur de l’épreuve européenne en 2013 et 2014 ? Multiples championnes d’Allemagne et maintenant second derrière le Bayern. Plus que Bordeaux qui n’en est pas encore à ce niveau de l’histoire.

Pour autant Bordeaux a de la qualité. Deux bonnes gardiennes, une défense qui n’a pas trop bougé, un milieu international avec Bilbault, Jaurena et Lavogez, et des attaquantes en attente d’efficacité. Une situation où il faut rajouter l’intervention du coach, Patrice Lair, vainqueur par deux fois de la Coupe européenne (2011 et 2012), finaliste en 2013 et 2017.

Et pour cette dernière finale, avec un groupe du PSG qu’il venait de découvrir en début de saison, faites de jeunes joueuses.

60% pour Wolfsburg, 40% pour Bordeaux.

  • Match aller : 1er septembre 2021. 18 heures. Wolfsburg. AOK Stadium.
  • Match retour : 8 septembre 2021. 19 heures. Bordeaux. Stade Amoueix, Libourne.

William Commegrain Lesféminines.fr

  • Première journée en Allemagne : Wolfsburg (3-0) Turbine Potsdam
  • Première journée en D1FArkema : Saint-Etienne (1-1) Bordeaux