Angel City Fc est une originalité, née en juillet 2020, sous l’influence de la Coupe du Monde 2019 en France. Alexis Ohanian, époux de la joueuse de tennis, Serena Williams avait été estomaqué par l’ambiance et l’atmosphère de le Coupe du Monde. Père d’une fille, Alexis Olympia Ohanian née en 2017, il s’est décidé qu’il était impossible que sa fille ne puisse trouver un club de football féminin où jouer. Il fallait redonner une lumière à ce sport.

Une initiative qu’il a partagé avec une cinquantaine de personnalités et stars, dont la quasi-totalité sont des femmes. On trouve Natalie Portman, Eva Longoria, Mia Hamm, Serena Williams. Un contenu partagé entre Hollywood et des stars du football féminin. Unique, pour se lancer dans la compétition en 2022 et former la 12e franchise de la NWSL.

L’idée est de mettre en avant la force féminine, la ville de Los Angeles, le football féminin.  A la direction sportive, les propriétaires ont choisi l’ex-internationale anglaise, Eniola Aluko, au parcours très hollywoodien. SDF, un temps dans sa carrière, frère professionnel de football, minorité communautaire et star du football anglais à un moment où le football féminin décolle dans les médias.

Si on ne sait pas ce que la franchise sera sur le terrain, en terme de management, on est au Top de ce qui peut se réaliser avec l’avantage d’avoir une histoire à construire, sans se soucier du passé. Le passé étant le frein essentiel du changement en football. On ne touche pas facilement à l’histoire d’un club.

  1. des financeurs individuels, proches de l’idée du crowdfunding, à qui on fait une promesse de “prendre une part dans l’Histoire”,
  2. une boutique avec de l’outfit disponible, aux couleurs pastels de l’identité graphique du club,
  3. un logo qui démarre avec un A travaillé, permettant immédiatement d’identifier l’annonceur
  4. un super logo complet, fort d’une multitudes de sens mais dont l’image amène de la douceur comme de la légèreté.
  5. une communication externe de grande qualité.