La D1F Arkema se met en rang par quatre pour respecter l’équité sportive. Le site officiel de la fédération nous indique “Tous les matches de la 21e et avant-dernière journée du championnat de France de D1 Arkema, programmés le vendredi 21 mai 2021 à 20h45, seront à suivre en direct sur Canal+ Sport dans le cadre d’un multiplex. “. Les choses sont claires :

Le Stade De Reims qui a déjà surpris Montpellier à l’extérieur (0-4) reçoit le Paris Saint Germain, leader du championnat. Un match difficile pour les joueuses d’Olivier Echouafni qui devront se mettre rapidement au niveau de l’enjeu : les trois points, si elles ne veulent pas se faire doubler dans la dernière ligne droite par l’Olympique Lyonnais (-1).

Un Olympique Lyonnais, qui ira à Bordeaux (3e du championnat). Le second aura aussi fort à faire avec les bordelaises qui ont maitrisé leur parcours 2021 pour se présenter à l’Europe en 2022, si tout se passe bien. Ce qui semblerait être le cas puisque Claire Lavogez a signé une extension d’une année (2022). Son agent, Sonia Souid doit avoir des garanties pour ce faire.

Les deux premiers sont donc soumis à la compétition. Qui sait ce qu’il en adviendra ? Une défaite lyonnaise donnerait directement le titre au PSG à la condition d’une victoire parisienne en terre rémoise.

L’humour voudrait que l’OL perde comme le PSG ! Laissant les deux équipes au même niveau de différence mais avec le sentiment d’avoir eu chaud pour les lyonnaises, et d’une certaine amertume pour les parisiennes. Celle d’avoir raté l’incroyable.

Le football féminin est assez mature pour ne plus apprécier les surprises. Quoi que, si on a en mémoire la finale européenne de Barcelone .., qui aurait donné quatre buts en 36 minutes pour les catalanes contre rien pour les londoniennes de Chelsea !??

Pour les autres rencontres :

Le PARIS FC va se promener en Normandie face un HAC qui n’aura pas réussi son intégration en D1F Arkema. Une victoire en 21 matches, c’est peu. Faut-il en trouver les raisons dans la jeunesse de l’effectif normand, dans celui du niveau de la D1F française face à des jeunes joueuses baignées au jeu universitaire américain ou tout simplement dans une forme de justice sportive : le HAC était passé à l’échelon supérieur au bénéfice d’un calcul arithmétique qui s’était fini à la virgule près contre l’AS Saint-Etienne. On pourrait retenir que l’apport de la direction sportive n’a pas été frappante.

Dijon reçoit Guingamp comme deux équipes du ventre chaud du championnat. Guingamp ayant vécu une année extraordinaire avec la suspension pendant … 17 matches de son coach Biancalani, renouvelé depuis. Une grande première qui aurait pu faire passer à la trappe l’équipe bretonne, ce qui n’a pas été le cas. Elle s’est reposée sur le talent offensif de deux joueuses : Faustine Robert et Louise Fleury, aux portes de l’Equipe de France. Dijon, de son côté a assuré son maintien, sa croissance et sa présence dans le football féminin. Les futures joueuses ne se poseront pas la question de l’avenir en D1F. Question toujours posée quand une équipe monte récemment. Son coach passe à Montpellier, il reste aux bourguignonnes à en trouver un nouveau.

Montpellier reçoit Soyaux. Soyaux n’est jamais mauvais en déplacement et Montpellier se remet d’une mauvaise période. Les deux équipes vont s’opposer pour se construire un avenir plus serein. Une bagarre intéressante.

Fc Fleury 91 est passé au travers depuis les matches retours. Cela ne chante pas à quelques kilomètres de Juvisy, l’éternel concurrent. C’est dommage car il y  avait une vraie possibilité de s’affirmer dans la région parisienne. L’occasion est passée, il ne faudrait pas qu’elle ne puisse plus revenir faute de crédibilité ! C’est l’enjeu pour les parisiennes face au GPSO Issy 92 qui espère rester en D1F en application des règlements, faute d’avoir deux montées de l’échelon inférieur. Décision prise par le Comex après qu’il n’y ait eu que six journées constatées dans ce championnat de D2F sur la saison 2020-2021.

En filigrane, une question reste en suspens : Les douze présents resteront ils les mêmes ? Seront-ils onze avec une arrivée de D2F soumise à l’accord de tous ? Seront-ils dix avec deux qui iront grossir les rangs de la D2F malgré le désaccord de tous les capitaines et clubs des deux divisions confondus ? A elle-seule, cette question vaut un championnat.

William Commegrain Lesfeminines.fr

Classement Equipes Played Gagné Perdu Nuls Points Forme actuelle
1 Paris SGParis SG 22 20 0 2 62 WWWDW
2 LyonLyon 22 20 1 1 61 WWWDW
3 BordeauxBordeaux 22 14 6 2 44 WWWLL
4 Paris FCParis FC 22 11 7 4 37 WLWLW
5 GuingampGuingamp 22 9 9 4 31 WLDLW
6 ReimsReims 22 9 10 3 30 WWDLW
7 MontpellierMontpellier 22 9 10 3 30 LWLWL
8 DijonDijon 22 8 12 2 26 WLLWL
9 FleuryFleury 22 7 11 4 25 LLLWL
10 SoyauxSoyaux 22 5 15 2 17 LLWLW
11 Issy FFIssy FF 22 3 18 1 10 LLLLL
12 HavreHavre 22 2 18 2 8 LLLWL