Un championnat 2021 en deux groupes :

L’Est américain avec la nouvelle franchise Louisville, seule équipe à ne pas avoir de victoires sur ses deux premières journées, face à des adversaires habituels de ce championnat (Orlando Pride, North Carolina Courage, Washington Spirit), légèrement derrière NJ/NY Gotham FC, seule devant avec deux matches et deux victoires.

Un leader connu qui s’appelait auparavant SkyBlue et où officie Carli Lloyd, Purce et Evelyne Viens, excellente lors de son passage au Paris FC. Là, buteuse à la 93′ face à North Carolina Courage (4-3) pour renverser le match et le remporter.

Des spectateurs présents et des joueuses contentes et heureuses, voire épanouies d’aller à leurs rencontres. Le football américain est agréable à voir.

Pour la partie Ouest américaine, Portland Thorns domine les premiers débats. Trois matches, trois victoires. Aucune des autres équipes de ce groupe de cinq n’ont gagné de rencontres. Houston Dash, Chicago Red Stars, Kansas City et OL Reign. L’équipe de Jean-Michel Aulas a subi deux défaites et ferme la marche en ayant l’espoir d’un meilleur sort, lors de leur 3e match à venir.

La venue officialisée de Marozsan Dzsenifer, capitaine habituelle de la Mannschaft et Sarah Bouhaddi, 34 ans, gardienne de l’équipe de France pendant plus de 130 rencontres doivent être vivement attendues. Un prêt de six mois, commençant après juin pour se terminer fin décembre 2021. Une opération qui comblera les trous sans que l’on sache si elle pourra donner un terrain favorable à l’objectif premier de l’OL Reign : être un acteur significatif du football américain.

Aucun doute que l’équipe actuelle de Farid Benstiti manque de performance pour lutter dans ce championnat où chaque match est une élimination “dans la tête et dans les faits”. Deux groupes, quatre matches potentiels. Un mauvais résultat et vous êtes vite dans la difficulté.

Un système qui n’aurait pas été accepté en Europe. Terre de ce que le football doit être. Inamovible et toujours le même. Une idée qui ne peut pas fonctionner aux Etats-Unis, capable de se remettre en question à chaque fois que quelque chose ne fonctionne pas, pour trouver une solution d’avenir, qui réponde aux problèmes du moment.

Une leçon à retenir pour nous, que nous ne retiendrons pas. Comme d’habitude.

La plus belle image de ce championnat. Elle est dans le regard des trois joueuses de North Carolina Courage qui ne quitte pas les yeux de ce ballon. Il franchit la ligne à la 93′ par Evelyne Viens (4-3), transformant à la dernière seconde du match, leur performance à l’extérieur, en défaite.

William Commegrain Lesfeminines.fr

A la 93′, Evelyne Viens donne la victoire au NJ/NY Gotham (4-3) dans un match âpre contre North Carolina Courage.