Prévu ce Samedi le lendemain des César(s), récompense du cinéma français à ses têtes d’affiche ; l’Olympique Lyonnais – Paris Saint Germain est reporté pour cause de COVID.

D’après Anthony Rech de RMC Sport, 3 joueuses du Paris Saint Germain dont Sandy Baltimore et un membre du staff auraient été testées positives au Covid. Le règlement indique que si quatre joueuses ou membres du staff sont déclarées positives, la rencontre doit être repoussée.

La FFF a communiqué : “A la suite de la communication par le club du Paris Saint-Germain de plusieurs cas positifs à la Covid-19 au sein de son effectif, la Fédération Française de Football a décidé, sur recommandation de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France, de reporter, à une date ultérieure, la rencontre de la 16e journée de D1 Arkema opposant l’Olympique Lyonnais au Paris Saint-Germain, qui était prévue ce samedi 13 mars à 21h00.”

Décidément, le mois de mars n’est pas le meilleur mois pour le Paris Saint Germain au féminin quand elles doivent rencontrer l’Olympique Lyonnais. La saison dernière, elles devaient jouer leur retour à Jean Bouin le 14 mars 2020 (17e journée) quand le championnat s’est arrêté après la 16è, le 13 mars 2020.

Pas sûr que tout cela arrange le PSG qui était en pleine vitesse. Olivier Echouafni était confiant en conférence de presse, cet après-midi : “Depuis le début du championnat, on a marqué lors de toutes les rencontres, sauf face à Bordeaux, où un but nous avait été refusé. Notre saison a été magnifique, on peut la rendre encore plus belle en allant réaliser un exploit à Lyon.”

Au total, le club de la capitale devait jouer sept rencontres en 26 jours (du 9 mars au 3 avril), dont deux autres face à Lyon en quarts de finale de Ligue des champions en cas de qualification” écrit LeParisien.

Il va falloir attendre.

On se demande comment est-ce possible que quatre parisiennes (dont 1 membre du staff) soient positives au Covid à la veille d’un tel match …… ?

William Commegrain Lesfeminines.fr