La malchance de l’Atletico

L’Atletico Madrid, récente championne d’Espagne (2017-2018-2019-) n’a jamais réussi à briller dans la compétition européenne féminine.

Son meilleur résultat remonte à la saison 2020 avec un 1/4 de finale perdu face à Barcelone, son concurrent en Iberdrola.

Malgré cela, pour des raisons impossibles à déterminer avec précision, elles ont réussi à tenir leur leadership en championnat grâce à une constance dans le championnat espagnol (16 clubs) quand le Fc Barcelone, sujet à des hauts et bas, laissaient des points sur la durée mais se créait une réputation en coupe européenne (1/4 de finale en 2016 et 1/2 en 2017 contre le PSG ; 1/4 en 2018 et finale 2019 contre l’OL).

Notamment en 2020, avec une excellente 1/2 finale perdue contre le Vfl Wolfsburg qui avait enchanté les observateurs de ce Top 8 exceptionnel (Covid 19), sous le charme d’une Jennifer Hermoso (ex PSG) au top.

Cette saison, pour l’Atletico, l’occasion était belle de donner des raisons à l’Europe dans la lignée de 2020 mais la malchance semble être encore au RDV. Habituées a toujours tiré du lourd en WCL : l’OL pour leur entrée en 2016 (1/8e), Wolfsburg en 2018 (1/16e) et 2019 (1/8e), les deux meilleurs clubs européens du moment, l’édition 2021 retiendra que le club des Bleues Aissatou Tounkara et Pauline Peyraud-Magnin n’a pas dérogé à son histoire officieuse. Chelsea était en face.

On pouvait penser cependant que le tirage de Chelsea leur laisserait le même espoir que leur qualification des saisons passées face à Manchester City (1/8e). C’était en faisant ressortir le moins pire. Un aller bien parti mais elles se sont mises toutes seules les pieds dans le tapis. Description.

Deux pénaltys ratés pour l’Atlético Madrid

Un pénalty en sa faveur à l’extérieur et Chelsea condamné à jouer à dix quasiment toute la partie. Belles cartes en mains pour l’Atletico ! L’exclusion à la 13e de la défenseur centrale Ingle donnait à l’équipe d’Aissatou Tounkara un avantage qu’il suffisait de valider sur le pénalty accordé par l’arbitre. Une application stricte de la règle. Sauf que Deyna Castellanos (Vénézuela), éphémère et incompréhensible 3e joueuse FIFA en 2017 à l’âge de 18 ans, rate le coche avec un tir placé qui manque de puissance, laissant à l’ex-gardienne du PSG, Ann-Katrin Berger, la possibilité de l’arrêter.

Face au leader du championnat anglais, cela ne pardonne pas. D’autant que se trouve sur le onze titulaire deux des meilleures joueuses mondiales. La danoise Pernille Harder et l’australienne Samantha Kerr. Des transferts à six chiffres dans un monde où le mot “transfert” est d’une rareté constante.

Chelsea domine. En seconde mi-temps, Aissatou Tounkara concédera une faute sur Samantha Kerr, maligne, pour un pénalty que la norvégienne Maren Mjelde ne ratera pas (1-0, 58′). Une latérale d’expérience (31 ans) au palmarès impressionnant dont une des lignes correspond à l’élimination au PSG à Jean Bouin (2019, 1/4 de finale) dans le temps additionnel (2-3).

Les londoniennes réaliseront le doublé quelques minutes plus tard (64′, 2-0) par l’internationale anglaise Fran Kirby. Le match est plié.

L’Europe n’est vraiment pas fait pour le club de la capitale espagnole !

Sauf qu’elles auront une seconde chance de mettre ce fameux but à l’extérieur. Là, le pénalty est “net et sans bavure”. La vénézuélienne est sortie, c’est une défenseur d’expérience qui s’y colle. Van Dongen (internationale néerlandaise, championne d’Europe et vice-championne du monde 2017), à la baguette choisi le côté opposé au premier. Et Berger fera l’exploit de se coucher du bon côté une seconde fois !

Plus chat noir, est-ce possible ?

Le retour dira si l’Atlético est le chat noir de la WCL.

En difficulté pour une 3e place européenne avec comme concurrent les deux autres équipes madrilènes du championnat, le Réal Madrid et Madrid CFF (38 points tous les trois) mais un match en moins pour ces dernières ; elles risquent de ne pas être présentes en 2022.

De son côté, Chelsea Fc, concurrent sérieux au dernier carré de la compétition européenne, peut croire à sa chance.

William Commegrain Lesfeminines.fr

Chelsea Women 2-0 Atlético Madrid Femenino (H) | Champions League | Official Site | Chelsea Football Club (chelseafc.com)

Les résultats à l’aller

Mercredi 3 mars

Barcelone 4-0 Fortuna Hjørring
Manchester City 3-0 Fiorentina

Rosengård 2-2 St. Pölten

Wolfsburg 2-0 LSK Kvinner

Chelsea 2-0 Atlético

Jeudi 4 mars

BIIK-Kazygurt 1-6 Bayern Munich
Lyon 2-0 Brøndby

Mardi 9 mars à venir.
Sparta Prague – Paris Saint-Germain