La phrase avait été dite en conférence de presse après la rencontre contre l’OL sur une de mes questions concernant la différence entre les deux équipes qu’elle venait de rencontrer. Elle ne s’était pas trompé. Le championnat 2020-2021 se dessine dans son haut de tableau. Un Paris Saint Germain qui montre, après ses deux premières journées de Leader, qu’il a bien l’intention et surtout les moyens de conserver la tête du championnat (0-5 à Guingamp) quand l’Olympique Lyonnais lui met sa pression habituelle avec des contenus et scores qui ne posent aucune interrogation (0-5 au PFC).

Tous les deux sur le même score.

Le Paris Saint Germain renvoie la politesse à l’OL

Un changement de position entre le second habituel (PSG) et le premier (OL) qui trouve sa source depuis plusieurs saisons. Les parisiennes étant toujours proches de leurs adversaires même si les titres continuaient de tomber dans l’escarcelle lyonnaise (14 titres de championnes de France, 7 titres de championnes d’Europe).

Interrogée en conférence de presse d’après match sur la différence entre l’OL et le PSG que le Paris FC venait juste de rencontrer. L’internationale française, recordwoman des sélections en Bleues et Bleu (198), notait plus une différence de style que de niveau et terminait son jugement : “elles ne perdront pas leur match et la décision du titre se fera au match retour à Lyon”.

Ce sera certainement le fait majeur de cette saison.

Bordeaux marque la troisième place du championnat

Un second fait revient aux Girondines de Bordeaux. Après une défaite structurée face au Paris Saint Germain (1-0) au Camp des Loges, les joueuses bordelaises ont réalisé un festival offensif avec un sévère (7-1) infligé aux joueuses d’Angélique Miquel, tout juste renouvelée pour deux saisons dans son rôle de coach.

Le bonheur des uns faisant le malheur des autres. Montpellier n’avance plus et se soumet aux volontés de ses adversaires. Une défaite lourde à Guingamp (1-4), un match nul à domicile contre Fleury. Dans un championnat à 12 clubs et peu de rencontres comparé aux championnats masculins, le retour semble difficile.

Il y a trois saisons, on aurait écrit : “impossible”. Aujourd’hui, le niveau est plus homogène. Bordeaux peut aussi être surpris. Compte tenu de cela, la 3e place sera une performance et un exploit pour les fans de Bordeaux. Une équipe venue en D1F en 2017.

Khadija Shaw, buteuse bondissante, leader avec des doublés, triplés et quadruplés.

Le troisième fait majeur se trouve dans le classement des buteuses du championnat. Habituellement dominé par les joueuses de l’Olympique Lyonnais et parisiennes ; maitrisé de mains de maître par la jamaïcaine Khadija Shaw (17 buts), leader depuis la 5e journée (quadruplé) et auteure d’un deuxième triplé. La puissance de la joueuse de 70 kgs et 1,80 s’imposant face aux équipes du ventre mou du championnat (Doublé face à Reims ; quadruplé contre Fleury, triplé face à Dijon, Doublé contre Soyaux, et triplé contre Reims).

Marie-Antoinette Katoto ne lui rend que deux unités (15 buts). A une place qu’elle connait bien depuis son entrée en D1F. 21 buts en 2018, 22 en 2019, 16 en 2020 avec une saison arrêtée en mars 2020. A la même place, mais avec un PSG bien plus ouvert aux offensives de ses autres joueuses (Diani, 9 buts ; Nadim, Baltimore) ; elle aura du mal à prendre le leadership si les équipes de D1F à venir craquent face à l’opposition physique que leur propose Shaw. Similaire à ce que proposait Ada Hegerberg, la lyonnaise blessée et en cours de réathlétisation.

William Commegrain Lesfeminines.fr

Les résultats et matches de cette 13e journée :

  • Paris FC – OL (0-5) Marozsán 7′, Parris 11′, 65′, Majri 33′, Renard 73′
  • Montpellier-Fleury 0-0
  • Guingamp-PSG 0-5 : Baltimore 6′, Katoto 11′, 56′, Diani 19′, Huitema 85′
  • Bordeaux-Reims 7-1 : Jaurena 6′, Shaw 11′, 41′, 67′, Garbino 18′, 54′, Lavogez 76′ ; Gomes 45′
  • Dijon-Soyaux 3-2 : Gordon 45′, 68′, Khelifi 85′ ; Léger 61′, Stapelfeldt 66′
  • Le Havre-Issy 0-0
Classement Equipes Played Gagné Perdu Nuls Points Pour Contre Forme actuelle
1 Paris SGParis SG 22 20 0 2 62 83 4 WWWDW
2 LyonLyon 22 20 1 1 61 80 6 WWWDW
3 BordeauxBordeaux 22 14 6 2 44 50 23 WWWLL
4 Paris FCParis FC 22 11 7 4 37 39 29 WLWLW
5 GuingampGuingamp 22 9 9 4 31 29 32 WLDLW
6 ReimsReims 22 9 10 3 30 34 42 WWDLW
7 MontpellierMontpellier 22 9 10 3 30 27 35 LWLWL
8 DijonDijon 22 8 12 2 26 24 39 WLLWL
9 FleuryFleury 22 7 11 4 25 18 42 LLLWL
10 SoyauxSoyaux 22 5 15 2 17 15 46 LLWLW
11 Issy FFIssy FF 22 3 18 1 10 11 77 LLLLL
12 HavreHavre 22 2 18 2 8 14 49 LLLWL