Une reprise de championnat à haute intensité pour le Paris Saint Germain et Bordeaux. Le leader du championnat (31 points) reçoit au Camp des Loges un Bordeaux 3e (23 points) qui maintient ses ambitions d’être sur le podium de la D1FArkema, avec le projet de maintenir Montpellier à distance (-4). Ce qui serait condamné en cas de défaite parisienne.

Sauf que Paris ne peut que gagner. Tant pour garder le leadership mais surtout pour confirmer à tous, leur capacité à conserver ce leadership sur la durée, face à un concurrent sérieux.

Bordeaux, plutôt sérieux dans son jeu mais sans n’avoir jamais bousculé Le PSG et l’OL, doit sortir avec quelque chose du Camp des Loges. En effet, son poursuivant Montpellier (19 points) va à Guingamp et pour les joueuses du Sud de la France, les 3 points de la victoire sont une première solution pour espérer remonter dans la course à la 3e place européenne. Il reste que gagner à l’extérieur reste un sacré challenge, face à l’équipe de Frédéric Biancalani. Les bretonnes, toujours meilleure en seconde partie de championnat, quand les matches sentent l’enjeu du fil de l’arrivée et l’obligation de prendre des points là où d’autres ne les prennent pas, pour assurer son maintien.

Un jeu de chaises musicales à quatre (PSG, Bordeaux, Montpellier) où l’Olympique Lyonnais (30 points, 2e), surprenant second, aura une marge de manoeuvre en recevant le Stade de Reims (9e, 11 points). Candidat à prendre néanmoins au sérieux, compte tenu que les rémoises d’Amandine Miquel ont toujours posé un souci à l’équipe sept fois championne d’Europe. Dans le jeu comme dans les résultats, en ayant déjà marqué trois buts aux lyonnaises la saison dernière, craquant cette saison sur la première mi-temps (0-3) après avoir néanmoins marqué 4 buts aux bordelaises la journée précédente.

Une victoire importante pour le groupe parisien.

La grande question concerne la capacité du Paris Saint Germain a affirmé sa position de leader du championnat. Une victoire serait une réussite arithmétique puisqu’elle maintiendrait sa courte distance face à l’OL (+1) mais surtout enverrait un message fort aux clubs de la D1FArkema, renvoyant les interrogations quant à leurs capacités à confirmer sur la durée, leur main mise sur le championnat pour certains. Et pour d’autres, commençant à être nombreux, l’affirmation qu’elles sont bien la meilleure équipe du championnat 2020-2021.

Les coaches ont sous le message “de voir leurs joueuses récompensées par leur travail”. Là, ce match récompenserait aussi le staff parisien et donnerait du crédit au travail d’Olivier Echouafni qui a demandé et obtenu du temps pour créer un groupe fort, en puisant de manière équilibrée dans un groupe U19 parisien depuis trois ans pour le compléter, sans coup d’éclat, par des joueuses internationales qui se sont insérées dans le groupe.

C’est dans l’équilibre que le PSG crée sa performance. Toutes les joueuses sont en capacité d’intervenir sur la rencontre. Olivier Echouafni gère son groupe dans l’état d’esprit des féminines : un objectif commun cimenté par une cohésion forte. La tête du championnat est si rare que tout cela ne peut-être qu’une force !

La force individuelle ?

Il faudra que Bordeaux soit très fort pour remettre cela en question. La 3e place ne peut être plus motivant que la position de leader du championnat, le background des internationales parisiennes étant supérieurs. La victoire bordelaise ne pourra exister que sur une performance individuelle, par exemple de la meilleure buteuse du championnat Khadija Shaw (14 buts) et une défaillance de la défense parisienne.

Si cette dernière assure et assume sa position de leader, le PSG est bien parti pour décoller et atteindre l’objectif du titre.

D’autant que Marie-Antoinette Katoto (13 buts), élue deux fois meilleure joueuse du mois sur les réseaux sociaux, aura la possibilité de marquer les esprits en aidant son club dans la réalisation de sa performance tout en passant devant Khadija Shaw, à portée de la position de meilleure buteuse.

Quand le terre entière fait un test COVID, le PSG va faire son test de leader du championnat.

William Commegrain Lesfeminines.fr

En direct sur Canal+

  • PSG – Bordeaux – Vendredi 15 Janvier 18h45

Les autres matches

  • Olympique Lyonnais – Stade de Reims Vendredi 18h45
  • EA Guingamp – Montpellier Hsc Vendredi 18h45

Samedi 16 Janvier 14h30.

  • GPSO 92 Issy – Dijon FCO
  • FC Fleury 91 – Havre AC
  • ASJ Soyaux Charente – Paris FC