L’internationale danoise, d’origine afghane, aura marqué cette 8e journée de la saison 2021 avec sept buts de marqués (24′, 30′, 40′, 48′, 64′, 68′, 74′, 90′) contre la modeste équipe d’Issy92, forte néanmoins de 2 dernières victoires consécutives et toujours dans la course au maintien.

Le score de la confiance pour cette semaine.

Un total de (0-14, Diani, 5′, katoto 7′, 9′, Nadim 24′, 30′, 40′, Diani 44′, Nadim 48′, 64′, 68′, 74′, Bruun, 84′, Bachmann 86′, Nadim 90′) qui ne peut être un indicateur pour le match phare contre l’Olympique lyonnais à venir mais dont on ne peut cependant discuter l’apport en confiance que ce genre de résultats donne auprès des joueuses et du staff parisien.

Lyon ne peut pas oublier d’avoir encaissé un but contre Soyaux

Un Olympique Lyonnais qui, de son côté, aura realisé son match face à un Soyaux en reconstruction (3 démissions de rang), avec l’inconvénient d’avoir pris un but (5-1). Une information qui fait tâche dans un tableau de bord lyonnais appelé à enregistrer des cleansheet, même si Sarah Bouhaddi, positive au Covid19 avec Selma Bacha, n’était pas sur la feuille de match.

Une victoire étonnante, la veille d’un PSG OL, premier round d’un titre 2021 à conquérir.

Les esprits des médias français vont avoir du grain à moudre pour cette première et prochaine rencontre en deux actes, vendredi 20, qui décidera certainement de l’attribution du titre 2021 du championnat.

14 titres de rang pour l’Olympique lyonnais, série en cours. Un 14e titre donné sur tapis vert à l’Ol, la veille de la rencontre retour entre le PSG et l’Ol, restant toujours en travers de la gorge d’Olivier Echouafni, pas loin de bousculer l’Ol, ayant perdu l’aller que sur le score de (1-0) à Lyon. La Covid s’imposant à tous.

Le championnat se jouant au goal average particulier, les chances parisiennes ne pouvaient qu’exister avec un score aussi reduit ; d’autant que les deux clubs se ressemblent comme des jumeaux maintenant. Internationales françaises et étrangères, cycle de vie maintenu des deux côtés.

Olivier Echouafni parle d’un projet sur 3 ans pour son intervention comme coach auprès des féminines afin d’en voir une résultante. C’est sa 3e saison, il aura, à l’évidence, une certaine tension lors du prochain coup de sifflet, face à Jean-Luc Vasseur, le coach lyonnais, collègue de promotion au BEPF.

Tout en sachant que le titre français se joue sur deux rencontres. Un aller et un retour.

Le reste des rencontres.

Guingamp confirme son droit à la D1F en menant (1-0) à compter de la 58′ (Fleury) repris par le Paris FC (83′ Butel). Ce qui n’est pas le cas du HAC, défait (0-2, karchouni et Shaw) par Bordeaux, 3e du championnat.

Bordeaux, assez heureux de la performance de Dijon (1-0) sur Montpellier. Oparanozie (36′), toujours présente sur les gros challenges faisant la différence.

Enfin Fleury montre sa clairvoyance. (1-2) à l’extérieur face au Stade de Reims. Menant même (0-2) jusqu’à la 89′ (kraverts) après une réalisation de Le Garrec (11e) et Bigot (62′).

Un championnat a deux têtes (Ol et PSG) mais dont le ventre est loin d’être mou !

William commegrain les féminines.fr

Classement Equipes Played Gagné Perdu Nuls Points Pour Contre Forme actuelle
1 Paris SGParis SG 9 8 0 1 25 37 1 WWWWW
2 LyonLyon 9 8 1 0 24 30 3 WWWWL
3 BordeauxBordeaux 9 5 2 2 17 21 11 WLWWW
4 MontpellierMontpellier 9 5 3 1 16 12 13 LWLLW
5 FleuryFleury 9 4 3 2 14 10 16 LDLWW
6 Paris FCParis FC 9 3 3 3 12 14 11 WDWDL
7 DijonDijon 9 4 5 0 12 10 19 LWLWL
8 GuingampGuingamp 9 3 5 1 10 14 16 WLWDW
9 ReimsReims 9 3 5 1 10 16 19 WLLLW
10 SoyauxSoyaux 9 2 7 0 6 6 21 LLLLL
11 Issy FFIssy FF 9 2 7 0 6 7 41 LWWLL
12 HavreHavre 9 1 7 1 4 9 15 LLLLL