Sandy Baltimore (PSG), 20 ans, 1m56 est une jeune pousse du football féminin français. Atypique au niveau de la taille, elle possède une incroyable patte gauche qui lui permet de déposer sa balle, là où elle le souhaite. Ce qui va très bien, puisqu’elle voit très bien le jeu et ses partenaires.

Cette dernière qualité se révèle d’ailleurs être sa principale. Sa chance et son travail lui ont permis de disposer d’une technique permettant de la mettre en valeur. Les deux associées, font qu’elle a un profil d’internationale et pourrait très bien être convoquée, demain par Corinne Diacre, dans le cadre de sa liste de 23 préparant au match “amical” contre la Macédoine du Nord et surtout, pour le 1er acte face à l’Autriche. Adversaire à la première place du groupe de qualification des Bleues à l’Euro 2021.

La sélectionneuse appréciant de tester les nouvelles bleues à la vie de groupe. Bien connue des équipes de France jeunes (15 sélections en U20 ; 18 en U19 ; 10 en U17) ; l’échéance à venir et la qualité des prestations de l’attaquante parisienne passeuse décisive face à Montpellier comme buteuse (3), depuis le début de la saison sont des arguments qui justifieraient d’une convocation.

Clara Matéo (Paris FC), plus âgée avec 22 printemps, en a fini avec ses études d’ingénieur. Elle est en train d’exploser dans le système offensif que Sandrine Soubeyrand lui propose. Très actif avec des balles qu’elle donne toujours dans la volonté d’aller vite et fort, elle se trouve toujours placée au bon endroit pour finaliser l’action (3 buts) qu’elle a créée ou qu’elle voit se terminer avant les autres.

Dans cette 5e journée, elle est buteuse sur une réalisation où sa prise de décision est plus rapide que son adversaire. Surtout, elle est décideuse d’une balle en profondeur pour Gaetane Thiney, forçant cette dernière à aller au bout d’une course, pour être présente à la réception de son centre. De la tête, ce qui est rare dans le football féminin. Une action d’un niveau international, même si le poteau repousse le ballon et que la canadienne Viens, termine cette détermination collective par un but.

Là encore, connue dans les sélections de jeunes (U23 -16 – ; U20 – 8 – ; U19 – 22 – ; U17 – 8 -) ; vice-championne du Monde en U20 en 2016 ; championne d’Europe en U19 en 2016, convoquée dans le groupe des A par Corinne Diacre sans entrer en jeu, la parisienne pourrait être dans la liste de Corinne Diacre qu’elle délivrera demain.

A Sandy Baltimore la qualité technique, à Clara Mateo la vitesse de décision et l’impulsivité. Les deux connaissent bien les joueuses offensives, devenues titulaires en A, que sont Marie-Antoinette Katoto (PSG) et Kadidiatou Diani (PSG et ex-Paris FC).

William Commegrain Lesfeminines.fr