L’Olympique Lyonnais, premier !

L’Olympique Lyonnais est incroyable. (0-0) à la mi-temps face au Paris FC ; on voyait mal les championnes d’Europe et de coeur du Rhône revenir dans ce casting incroyable de la première journée qui mettait, – Ô Surprise – le HAC, plus vieux club de France et tout récent en D1FArkema, en tête d’un championnat que l’OL n’a quasiment jamais abandonné (une seule gois, le17 décembre 2016) depuis 10 ans.

Quarante-cinq minutes plus tard, l’Olympique Lyonnais a planté quatre buts à l’équipe féminine du Président Pierre Ferracci. L’inévitable Wendie Renard sur pénalty, suivie d’un doublé de Saki Kumagai, l’internationale japonaise et d’un but d’une Eugènie Le Sommer, aussi sur pénalty, qui revit depuis sa finale de la WCL 2020.

Au final, elles partagent la tête. Tant mieux pour l’OL. Toutes pensent et savent qu’elles sont encore première.

Le HAC au pouvoir !

Quatre à zéro. Cela vaut autant que le (0-4) du HAC face à l’autre club montant de la D1F, Issy FF. Vous ne me ferez pas croire que les joueuses de l’OL, cadres de l’équipe multi-titrée (14 titres de championnes de France, 8 Coupes de France, 7 Coupes d’europe) n’ont pas tout fait pour ne pas être 2e du championnat.

Un championnat à deux. Comme ce qui s’est passé en France avec Edouard Philippe (maire du Havre) et Emmanuel Macron. L’un élu ; l’autre candidat. Allez savoir si l’élu ne s’est pas battu pour que l’autre ne soit pas candidat ..

Des buts, en veux-tu en voilà !

J’étais assez convaincu que la WCL 2020, très défensive, avait montré le chemin à venir des tactiques des coaches français. Quelle erreur -ponctuelle-. Melissa Gomez met un but pour le Stade de Reims à la 37″ quand Rachel Corboz, la soeur de l’internationale franco-américaine, met le quatrième but égalisateur pour Reims (4-4), sur pénalty, à la 90’+1. Huit buts dans cette rencontre. Plutôt offensif, de bout en bout.

Vingt quatre buts sur six matches. Une moyenne de quatre buts par rencontres. Plutôt offensif.

Le ventre mou s’est fait les abdos pendant le confinement. Guingamp, Fleury, Reims, Soyaux, Dijon, Paris FC. “Serrés, resserrés” 

Inutile de revenir sur le triplé de Diani, mais relevons aussi l’excellente prestation de l’EA Guingamp, à qui il ne manque que peu de choses, revenu au score à la 75′ (2-1). Dans la droite ligne de la prestation fournie face à l’Olympique Lyonnais (0-1) en 1/2 finale de la Coupe de France jouée début Août.

Soyaux-Charente prend ses 3 points face à un adversaire direct. Fleury bloque Montpellier (0-0). Guingamp fait douter le PSG. Reims remonte au score, mené (1-4), finissant (4-4). Et le Paris FC qui bloque l’OL pendant une mi-temps (0-0).

Le ventre mou s’est fait les abdos pendant le confinement.

Bordeaux et Montpellier Hsc, digère mal cette 1ère journée de championnat.

Bordeaux s’est fait remonter deux fois au score. La première fois, en 1/2 finale de la Coupe de France face au PSG. Cela fait un peu mal mais le nom parisien fait passer l’outrage. La seconde fois, cela sera difficile à faire passer. Les girondines mènent (1-4) à l’extérieur et termine le match à (4-4). Face à Reims dont le passé est si loin en football féminin qu’on se repose sur le présent. Quatre années de montées et du culot à démonter.

Montpellier Hsc, d’habitude mitrailleur de buts, se trouve maintenant à essayer d’enfiler des perles qui n’arrivent pas. Un (0-0) qui fait du mal. Valérie Gauvin, partie à Everton, serait-elle la pièce manquante ?

Les journées suivantes donneront le “la” de ces deux clubs à ambition européenne.

William Commegrain Lesfeminines.fr

Le classement de la D1F

Classement Equipes Played Gagné Perdu Nuls Différence de buts Points Pour Contre
1 LyonLyon 3 3 0 0 8 9 9 1
2 Paris SGParis SG 3 2 0 1 7 7 8 1
3 MontpellierMontpellier 3 2 0 1 5 7 6 1
4 FleuryFleury 3 2 0 1 3 7 4 1
5 DijonDijon 3 2 1 0 2 6 6 4
6 HavreHavre 3 1 1 1 2 4 6 4
7 Paris FCParis FC 3 1 1 1 -2 4 3 5
8 SoyauxSoyaux 3 1 2 0 -4 3 3 7
9 BordeauxBordeaux 3 0 1 2 -1 2 5 6
10 ReimsReims 3 0 2 1 -7 1 4 11
11 GuingampGuingamp 3 0 3 0 -6 0 2 8
12 Issy FFIssy FF 3 0 3 0 -7 0 1 8