Mardi 25 Août. 1/2 finale de la WCL face à Barcelona. Pernille Harder sera un élément déterminant de la victoire ou de la défaite du Vfl Wolfsburg, impressionnant avec un (9-1) en 1/4 de finale. Dans un tel tournoi, elle est la star n°1 de l’épreuve, validée par un quadruplé en 1/4. Elle devra lutter face à une autre joueuse influente à Barcelone, la française Kheira Hamraoui

25 Août 2020

Auteur : William Commegrain

Mardi 25 Août 2020. 20h00. 1/2 finale de la WCL 2020. Wolfsburg – Barcelona. En direct sur UEFA TV. 

Pernille Harder, 27 ans, est la star N°1 de cette Ligue des Champions féminines. Capitaine danoise de la sélection nationale, joueuse du Vfl Wolfsburg, elle a explosé au vue de l’Europe en menant le Danemark, 14e FIFA, en finale de l’Euro 2017, face aux Pays-Bas.

Récupérée par le Vfl Wolfsburg en 2017 après ses cinq années dans l’ombre européenne à Linköping (Sue), son style de jeu ne peut pas passer inaperçu. C’est une joueuse, milieu de terrain, animée d’une volonté incroyable d’aller de l’avant pour renverser l’adversaire et porter le danger dans la surface adverse. Plus qu’un huit, le jeu pour elle a une finalité : la surface de réparation adverse et la balle au fond des filets.

Récompensée en Suède après cinq saisons (2012-2016) comme meilleure joueuse en 2015 et 2016 après avoir eu le Soulier d’Or en 2015 ; en 2018, elle est élue meilleure joueuse UEFA après que le Vfl Wolfsburg ait chuté en finale de la Women’s Champions League face à l’Olympique Lyonnais (4-1, après prolongation).

Pernille Harder, dans un geste habituel de buteuse

Photographie @UEFA

Une vidéo a fait le tour de la planète féminine où Pernille Harder, en pleine contre-attaque avec le Vfl Wolfsburg se fait tacler pour dans le même mouvement ascendant, glisser et se relever en s’appuyant sur sa cuisse et rebondir, continuer dans la même course, vers le but adverse et marquer un but inédit.

Meilleure buteuse de la Bundesliga FlyAlarm en 2018 et 2020 ; elle aurait été récompensée lors du Mondial 2019 si le Danemark avait été qualifié.

Elle a un jeu vertical mental unique au monde qui trouve son équilibre et sa force dans la force du Vfl Wolfsburg. La même joueuse au sein d’une équipe moyenne, créera un déséquilibre sans effet. Elle se retrouverait quasiment seule aux abords de la surface.

Intégrée au numéro 2 européen, elle trouve des partenaires ayant les mêmes capacités physiques pour suivre son régime et surtout les forces mentales pour répondre positivement aux envies de Pernille, décidée pour on ne sait quelles raisons, à s’affirmer dans un jeu risqué mais pleinement gagnant quand il est suivi par ses partenaires.

 

“Pernille Harder a une légitimité évidente à être la star de cette WCL 2020 ; il faudra lutter face à Barcelona, avec une autre joueuse influente en face, Kheira Hamraoui.”

C’est autant une joueuse qu’un caractère. Positive quant à sa situation familiale de lesbienne, compagne d’une joueuse suédoise depuis 2014 Magdalena Eriksson, à la différence d’une Megan Rapinoe qui cherche plus dans le regard des autres, l’affirmation d’une identité ; la danoise est ce qu’elle est, dans ce qu’elle fait.

Responsable et leader du forfait de l’équipe nationale féminine dans un match essentiel de qualification à la Coupe du Monde 2019, ayant entraîné un quasi « AVC » au Président de la fédération danoise « DBU » leur faisant écrire « les joueuses de la sélection nationale ne souhaitent pas se présenter au match de vendredi, qui ne peut donc pas se disputer », faisant trembler les murs de la fédération danoise au risque d’être éliminée de toutes les compétitions UEFA jusqu’en 2020. Sanctionné seulement par trois points de forfait, laissant la Suède se qualifier directement, bien que les joueuses suédoises étaient solidaires de la décision des danoises. Eliminées dans un play-off ensuite par les Pays-Bas, future vice-championne du Monde.

Un combat pour avoir les mêmes conditions de travail et indemnité de déplaçements que l’equipe masculine. Au final, entendu par la fédération.

Pernille Harder est une star européenne car elle combat dans son jeu ; insuffle une détermination mais possède un jeu d’envies positives à aller de l’avant.

La gagnante de la Women’s Champions League, sera certainement élue «The best FIFA » 2020. Pernille Harder est une candidate légitime à ce titre ; rien qu’en se souvenant de son quadruplé face à Glasgow City en ¼ de finale de la compétition.

Une grosse 1/2 finale est attendue ce soir entre Wolfsburg et le FC Barcelona ou une autre star a une influence considérable sur le jeu barcelonais : Kheira Hamraoui.

William Commegrain Lesfeminines.fr

 

Buts en Bundesliga sur 75 matches

Buts 2020 sur 21 matches

Buts en 1/4 finale WCL2O2O