Les règles sportives sont définies pour après le 11 mai. Voici précisément dans quelles conditions on pourra faire du sport à partir du 11 mai :

  • En extérieur
  • Sans limitation de durée de pratique
  • Sans attestation
  • Dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km
  • En limitant les rassemblements à 10 personnes maximum
  • Et sans bénéficier des vestiaires qui peuvent être mis à disposition pour les activités de plein air.
  • Une distance de 10 m minimum entre deux personnes pour les activités du vélo et du jogging.
  • Une distance physique suffisante pour les activités en plein air type tennis, yoga, fitness par exemple. Pour la pratique du yoga, ou activité physique individuelle sans déplacement, il faut a minima 4 m2 par personne.

Des règles qui s’adapteront en fonction des zones vertes ou rouges de chaque département. Pour le sport individuel, un premier cahier des charges est fourni par le ministère. Un « guide » de pratiques qui suit les recommandations du Haut Conseil de Santé Publique.

Pour le sport collectif, c’est toujours le “non” qui est d’actualités. Le ministère des sports proposera une liste exhaustive des disciplines et sports concernés par cette interdiction dans un autre guide pratique en cours d’élaboration.

Le sportifs de haut niveau pourront reprendre leurs entraînements en respectant les conditions énoncées. Les personnes concernées : une liste d’athlètes ministérielle pourrait être autorisée à reprendre les activités sportives dans le cadre d’une liste d’équipements établie (base travail de l’ANS). C’est l’ANS qui est désignée comme chef de file sur ce dossier […] L’INSEP travaille à sa réouverture pour le 11 mai mais la date n’est pas encore garantie compte tenu des nombreuses exigences pour assurer la sécurité des athlètes et des agents.

William Commegrain