Sarah Bouhaddi est annoncée aux USA d’après L’Equipière et RMC Sport. La gardienne emblématique des Bleues (34 ans) avec 149 sélections a tout gagné avec l’Olympique Lyonnais. Les six titres européens de l’OL, gains commencés en 2011, 10 titres de championne de France depuis 2010, sept Coupes de France et le récent Trophée des Championnes (2019).

Sa destination est très correcte au sein des Royals Utah, une des neuf franchises américaines qui cherche à se faire une place dans le play-off (les quatre premiers du championnat), butant sur la dernière marche (5e) en 2019. A moins que Jean-Michel Aulas arrive à la convaincre d’aller à l’OL Reign.

Elle retrouvera Aminata Diallo, la parisienne qui a signé pour six mois avec le risque qu’elles passent plus de temps à regarder qu’à jouer puisque le championnat américain féminin, NWSL, n’a toujours pas démarré pour cause de Coronavirus. Date espérée mi-mai.

La gardienne, trop souvent décriée en France pour les quelques erreurs qu’elle peut faire de concentrations, n’est jamais tombée dans la facilité avec les nombreuses “pépites” que les sites internet attribuaient, par écrit à toutes, beaucoup moins dans les salles de presse.

C’est une joueuse qui adore le combat et le duel. Son principal fait d’armes est son duel avec la gardienne parisienne Katarzyna Kiedrzynek lors de la séance des tirs au but en finale de la Coupe d’Europe 2017.

Pas reconnue individuellement en France, injustement oubliée dans la récompense de meilleure gardienne française, l’IFFH lui a attribué trois fois le titre de meilleure gardienne au monde dans ses classements (2016, 2017, 2018). Elle est aussi entrée dans le classement des 20 meilleures joueuses de France Football.

Elle a tout pour réussir aux USA dans une équipe où elle sera plus challengée par ses adversaires qu’avec l’OL. Cela pourrait être une excellente nouvelle pour les Bleues et c’est une excellente nouvelle pour Utah qui fait coup double en emportant avec la joueuse française, la capitaine allemande Dzsenifer Marozsan (OL), meilleure joueuse de la D1F en 2017-2018 et 2019 et meilleure passeuse des trois derniers championnats.

William Commegrain Lesfeminines.fr