Jordyn Huitema (18 ans), nouvelle joueuse du Paris Saint Germain arrivée cette saison, a qualifié le Canada pour ses quatrièmes Jeux Olympiques de rang (2008-2012-2016-2020) en mettant le seul but face au Costa Rica (1-0, 72′) dans le dernier quart de la 1/2 finale de la Concacaf.

La jeune canadienne, en mal de réalisations avec le PSG (1 but) pour une seule titularisation et dix entrées, en concurrence avec Marie Antoinette Katoto, meilleure buteuse de la D1F, a été positionnée comme titulaire dans l’équipe du danois Kenneth Heiner-Møller sur cette rencontre essentielle. Une situation qui lui a permis de prendre confiance et de réaliser un quintuplé face à la Jamaïque (9-0) puis de marquer le seul but qualificatif pour Tokyo.

La formation de départ du Canada comprenait Stephanie Labbé dans le but, Janine Beckie et Allysha Chapman en tant qu’arrière, Sophie Schmidt, Kadeisha Buchanan et Shelina Zadorsky pour la colonne vertébrale. Ashley Lawrence, Desiree Scott, Jessie Fleming au milieu, Jordyn Huitema et Christine Sinclair en attaque. En seconde période, l’entraîneur Kenneth Heiner-Møller a remplacé Fleming par Deanne Rose (64e).

Les canadiennes joueront leur finale face aux USA, vainqueur du Mexique.

Une rencontre qui sera retransmise en direct sur tous les supports médias “le dimanche 9 février au Health Dignity Park de Carson, en Californie. Le match sera diffusé en direct au Canada sur OneSoccer.ca ainsi que sur Rogers TV, SaskTel et TELUS (18h00 ET / 15h00 PT). Les fans trouveront une couverture étendue sur les chaînes numériques de Canada Soccer sur Facebook, Youtube, Instagram et Twitter, avec le hashtag des médias sociaux #CANWNT.” (source canadasoccer.com).

Le Canada (2012-2016) ira aux JO pour égaler le record de trois médailles consécutives de Bronze de l’Allemagne (2000-2004-2008), voire aller chercher mieux et imposer la CONCACAF au plus haut du football féminin, en disputant l’Argent ou l’Or aux Américaines (4 médailles d’Or sur 6), championnes du monde 2019 avec un 4e titre (1991, 1999, 2015, 2019).

La possibilité d’une finale CONCACAF USA-Canada aux JO n’est pas à exclure ; ce qui ferait grand bruit aux Amériques, après avoir vu une seule équipe Concacaf pour sept équipes européennes en 1/4 de finale du dernier Mondial en France.

Le Canada sera donc regardé avec précision au 1er Tournoi de France (4-10 mars), invité dans l’hexagone avec le Brésil et les Pays-bas. Trois équipes qualifiées pour les JO, à l’exception des Bleues éliminées en 1/4 de finale du Mondial, qualificatif pour les JO pour la zone UEFA.

William Commegrain Lesféminines.fr