Stade de Reims et le CA 14 (petit poucet de ce tour) vaut ces lignes sur le site de la fff. C’est une affiche entre “historiques” qu’a réservée le tirage au sort des 8es de finale. Club de football le plus vieux de la capitale (créé en 1897), le CA Paris (2e de R1) reçoit le Stade de Reims (D1F), pionnier de la pratique féminine. En Champagne, tout est parti d’une petite annonce publiée en 1968 pour constituer une équipe de filles… qui n’ont plus voulu s’arrêter de jouer. La pratique fut reconnue en 1970 par la FFF et l’Équipe de France féminine apparut un an plus tard, essentiellement constituée de Rémoises.

Quintuple championne de France (1975, 1976, 1977, 1980, 1982), l’équipe féminine du Stade de Reims a disparu avant de renaître en 2014 et de retrouver l’élite l’été dernier.

L’affiche est belle, confirme Alexandre Perreira, l’entraîneur parisien. En très peu de temps, Reims est passé d’un championnat de R2 à la D1. C’est un parcours exemplaire que beaucoup d’équipes comme la nôtre rêvent de suivre. Nous allons jouer ce match à fond mais sans objectif autre que savourer cette étape.”

Les autres matches de ce dimanche : Losc Lille (D2F) – Dijon (D1F)/ Montauban (D2F) – Girondins de Bordeaux (D1F) / Grenoble Foot 38 (D2F) – Arras FF (D2F).

A noter que Lille a fait la dernière finale contre l’OL, descendant la même année et que Grenoble a joué une 1/2 finale la saison dernière, contre … l’OL, ne perdant que dans les arrêts de jeu (0-1).

LYON, MONTPELLIER, PARIS SAINT GERMAIN faciles

Si Lyon n’a pas eu à forcer son talent (0-2) face au club de D2F de Thonon-Evian GG par deux réalisations de Dzsenifer Marozsan et Wendie Renard en première mi-temps, le Paris Saint Germain (0-6) face à Rodez (D2F) et Montpellier Hsc (7-1) contre le FC Metz (D1F) n’ont pas raté la possibilité d’alourdir le score de ces 1/8e, prenant date pour le tour suivant, joué le 16 et dont l’adversaire leur sera connu lundi 3.

Guingamp EA jongle avec une tendance plus que positive. Leur dernière défaite en championnat remonte au 26 Octobre pour la 7e journée (0-1). Depuis leur opposition suivante avec un match nul contre le Paris Saint Germain (1-1) à Jean Bouin, elles ont signé un parcours de quatre nuls et trois victoires. De quoi se placer au chaud dans ce championnat et vivre une belle aventure en Coupe de France, qu’elles n’ont pas ratée en s’imposant (0-1) à Soyaux sur une réalisation de Traoré.

William Commegrain Lesfeminines.fr