Une liaison du monde féminin vers celui masculin encore rare.

Ils ne sont pas nombreux les coaches féminines à avoir convaincu des sections masculines pour leur confier leurs objectifs professionnels.

Corinne Diacre, tout juste diplômée du BEPF, avait connu une médiatisation mondiale pour avoir été la première femme à la tête d’une section professionnelle masculine (Clermont L2, 2014-2017). Patrice Lair, ex-coach de Montpellier, OL (double champion d’Europe féminin) et PSG (finaliste européen féminin), avait suivi cette voie en prenant les rênes de Niort (L2, 2018) et Guingamp (L2, 2019), mais en les quittant rapidement.

Nick Cushing en perte de performances européennes

Le coach de Manchester City, Nick Cushing, à la tête de la section féminine depuis plus de six ans, quittera prématurément ses fonctions (il lui restait 18 mois de contrat)

en février prochain pour devenir assistant coach des New York City Fc, en MLS.

Un bilan très positif pour une section créée (2014) qui a vu évoluer Lucy Bronze (actuellement à l’OL), pour remporter un titre de Champion, deux coupes FA et trois coupes continentales. Demi-finalistes de la WCL (UEFA) à deux reprises, face à l’OL (2017 et 2018).

Un peu en perte de vitesse en 2019 et 2020 sur le plan européen, subissant par deux fois la loi de l’Atletico Madrid d’Aissatou Tounkara. Chassée par Chelsea (3e à 1 point avec un match en moins) dans une course où seuls les deux premiers sont européens. Le club londonien ayant recruté la star australienne Sam Kerr pour passer la barre.

Un départ certainement acté bien que le coach anglais qui jouera sa dernière partition face à Arsenal en février, s’exprime ainsi : “La décision de quitter MCWFC a été incroyablement difficile compte tenu des joueurs et du personnel fantastiques que nous avons ici et du succès incroyable que nous avons obtenu ensemble – ce n’est pas une décision que j’ai prise à la légère”, a déclaré Cushing sur le site Web de la ville. «Nous avons eu six saisons et demie incroyables et j’ai vraiment apprécié de travailler avec tout le monde – je serai extrêmement ému de partir, mais je suis très excité pour mon prochain rôle au sein du City Football Group.”

Manchester City, à la recherche d’un coach pour l’Europe.

Une équipe anglaise qui va devoir cravacher, avec des joueuses aux potentiels connus et identifiés (Houghton, Jill Scott, Ellen White, Tessa Wullaert, Janine Beckie, Pauline Bremer, Karen Bardsley) et la française Karima Benameur.

Après son départ, l’actuel directeur adjoint Alan Mahon prendra en charge l’équiê pour une période intérimaire, assisté de l’ancien entraîneur des moins de 21 ans de l’Angleterre, Brian Eastick.

Deux coaches français libres pourraient présenter un CV adapté : Farid Benstiti et Patrice Lair.

William Commegrain Lesfeminines.fr