Deuxième csc pour le PSG. Paris ne sait plus marquer.

Si le Paris Saint Germain perd sa seconde place européenne en fin de saison, la section féminine ne pourra s’en prendre qu’à elle-même ! Après son match nul contre Guingamp EA (1-1) du 3 novembre, le PSG a montré une second faiblesse face au Stade de Reims en se faisant mener (1-0) par un des promus lors de la dernière journée et maintenant, avec une ouverture du score d’Ashley Lawrence (45’+2), les voilà qui solde cette rencontre contre Montpellier par un nouveau score nul (1-1) sur un csc de Grace Geyoro !

Dire qu’à la 8e journée, elles avaient la place pour prendre la tête du championnat compte tenu du nul lyonnais à Dijon.

Deux csc en un mois (Dudek, Geyoro). Le PSG n’arrive pas à tuer les matches. le PSG n’arrive plus à dominer au score. Le PSG est prenable. Les féminines parisiennes ont ouvert la porte de la seconde place européenne à Bordeaux et Montpellier.

Le TGV bordelais arrive en gare de l’Europe. 

Bordeaux est bien lancé, vainqueur (2-0) face au Stade de Reims. Un doublé de Viviane Asseyi qui en est à son 20e but sous les couleurs bordelaises. L’internationale française assure pour ses couleurs et voilà une équipe renouvelée par des joueuses à la limite de l’internationale, qui voir se profiler un superbe objectif : une ligue des champions alors que la section n’est montée en D1F qu’à compter de 2017.

Une équipe qui ne rate pas ses matches, hormis la victoire de Guingamp subit à domicile.

Guingamp ne perd plus, Dijon s’abonne aux nuls

Guingamp qui fait un superbe parcours depuis plusieurs rencontres. des victoires et des nuls contre les gros à l’extérieur. Des difficultés à domicile qui là se sont terminées par un match nul (1-1) face à Dijon confirmant le fait que le club breton est bien au niveau de la D1F.

Dijon se met dans l’embarras. Dijon a un match fou à gagner et doit en être à son cinquième match nul de la saison. Comptablement, cela les mets en danger dès lors que le nul n’est payé que d’un point quand la victoire en fait profiter de trois. Des petits sauts de souris qui ne permettent pas aux dijonnaises de se mettre à l’abri.

Gaetane Thiney joue la victoire à la dernière minute.

Le Paris FC s’est sorti sur le fil de son match face à Fleury. Pourtant, en tête (0-2) à la mi-temps sur un doublé de Linda Salstrom, les parisiennes se sont faites remontées par leurs voisines (2-2) avec un pénalty de la franco-américaine Daphné Corboz (86′) suivie d’une égalisation de Melvire Malard (90’+1) qui venait juste de rentrer.

Une once de joie que Gaetane Thiney a éteint dans la foulée. Buteuse à la (90’+3). La capitaine francilienne fait remporter son derby à ses couleurs ce qui leur permet de se mettre un peu au chaud dans le classement, et surtout de se replacer devant son voisin, pas loin de lui prendre l’avantage.

L’Olympique de Marseille ne veut pas de la D1F ? Ce qui n’est pas le cas de Soyaux !

Une remontée que n’aura pas réussi l’Olympique de Marseille. Engluée dans des résultats sans panache. Pourtant vainqueur au point avec l’ouverture du score de Cindy Caputo (29′ 1-0) ; les avant dernières du championnat de France n’ont rien pu faire sur l’égalisation d’Aurélie Rougé (1-1). Le doublé de Sarah Cambot (1-1, 1-2) dont un superbe coup franc a été l’estocade de Soyaux qui perd rarement ses matches au maintien.

Le PSG a ouvert la porte de l’Europe à ces deux équipes. 

Une journée de championnat qui donne peu de chances à l’OM (6 points) et encore moins au FC Metz (1 point). A moins de contre performances de Reims (10 points) et Dijon (11 points). A noter la belle remontée du Paris FC. Il reste maintenant à regarder le parcours du PSG (26), de Bordeaux (24), voire de Montpellier (21).

L’Olympique Lyonnais ne devrait pas avoir de problèmes pour concrétiser un 14e titre de suite.

William Commegrain Lesfeminines.fr

source footofeminin.fr

PSG – MONTPELLIER 1-1

Paris (Stade Jean Bouin) – 3 000 spectateurs environ
Arbitre : Maïka Vanderstichel
15h30 – Canal +

1-0 Ashley LAWRENCE 45+2′ (Centre depuis le couloir droit parisien de Nadim qui arrive sur la tête de Lawrence au second poteau à l’angle des 5,5m qui place une reprise lobée de la tête sous la barre)
1-1 Grace GEYORO 69′ c.s.c. (Karchaoui récupère le ballon au milieu, accélère pour revenir vers l’axe et l’entrée de la surface où elle glisse le ballon pour Petermann qui se jette pour tacler du droit le ballon. Endler repousse mais Geyoro contre du gauche à 5 m et marque contre son camp)

Avertissements : Nadim 42′, Périsset 71′ ; Puntigam 32′, Mondésir 63′

PSG : Endler ; Périsset, Cook, Dudek, Morroni ; Formiga, Däbritz (Lawrence 34′), Geyoro ; Diani, Huitema (Katoto 73′), Nadim (cap.) (Khelifi 81′)
Banc : Kiedrzynek (G), Glas, Diallo, Katoto, Lawrence, Baltimore, Khelifi

Montpellier : Perrault ; Torrent (cap.), De Almeida, Dekker, Puntigam ; Mondésir, Landeka, Toletti, Karchaoui ; Petermann (Le Bihan 83′), Gauvin (Léger 64′)
Banc : Esnault (G), Banusic, Romanelli, Lakrar, Nicoli, Léger, Le Bihan

Suspendue : Paredes (PSG)


BORDEAUX – REIMS 2-0

Le Bouscat (Stade Sainte-Germain – Terrain J. Chatelet) – 561 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano
14h30 – Foot+

1-0 Viviane ASSEYI 5′ (Lardez côté droit délivre un centre qui arrive dans l’axe sur Kravets qui dégage de la tête vers le couloir opposé mais le ballon arrive sur Asseyi seule dans la surface qui enroule une frappe du droit à 10 m qui termine dans le petit filet opposé)
2-0 Viviane ASSEYI 49′ s.p. (Tullis-Joyce fauche Sarr en sortant au sol pour jouer le ballon. Asseyi frappe le penalty du droit à ras de terre sur la droite de Tullis-Joyce prise à contre-pied)

Avertissements : Bilbault 56′, Garbino 66′ ; Romanenko 48′, Simon 55′

Bordeaux : Bruneau ; Lardez, Gilles, Cascarino, Chatelin ; Jaurena (Istillart 70′), Bilbault (cap.) ; Garbino (Laurent 79′), Lavogez (Karchouni 75′), Asseyi ; Sarr
Banc : Nayler (G), Karchouni, Laurent, Shaw, Istillart, Thibaud, Perera

Reims : Tullis-Joyce ; Doucouré, Kravets, Spinelli (cap.), Simon ; Herrera, Philippe, Corboz (Gomes 70′), Romanenko (Soyeux 84′) ; Rapp, Roux (Fragoli 70′)
Banc : Moitrel (G), Devleesschauwer, Gomes, Joly, Soyeux, Piérel, Fragoli

Suspendue : Feller (Reims)


GUINGAMP – DIJON 1-1

Pabu (Stade du Centre de Formation “Akademi”) – 349 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik
14h30 – Multisports 1

1-0 Désiré OPARANOZIE 9′ (Corner tiré par Tyryshkina depuis la droite qui arrive sur Oparanozie au second poteau à 7 m qui place une tête piquée alors que Chavas a manqué sa sortie)
1-1 Luna GEVITZ 16′ c.s.c. (Ballon perdu par Tyryshkina, qui profite à Bonet côté gauche qui délivre un centre tendu dévié par Gevitz au premier poteau envoyant le ballon finir côté opposé)

Avertissements : Tyryshkina 73′, Ngock Yango 90+3′ : Bonet 63′

Guingamp : Durand (cap.) ; Mansuy, Gevitz, Hudson, Hoarau ; Tyryshkina (Le Mouël 81′) ; Traoré (Robert 52′), Daoudi (Palis 72′), Ngock Yango, Fleury ; Oparanozie
Banc : Fauvel (G), Sotier, Palis, Le Mouël, Peniguel, Robert

Dijon : Chavas ; Goetsch, Trevisan, Awona ; Bussaglia (cap.), Nakkach (Stephen 85′) ; Barbance (Lavaud 84′), Declercq, Solanet, Bonet ; Bouillot (Barrier 78′)
Banc : Pinel (G), Stephen, Lavaud, Barrier, Chaney, Dechilly

Suspendue : Cuynet (Dijon)


FLEURY – PARIS FC 2-3

Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) – 222 spectateurs
Arbitre : Charlène Laur
14h30 – Multisports 2

0-1 Linda SÄLLSTRÖM 1′ (50 sec) (Thiney couloir gauche trouve Catala qui délivre un centre qui arrive à Matéo dans l’axe à 14 m qui reprend du gauche sans contrôle, Sällström sur la trajectoire contre de la tête à 10 m et envoie le ballon dans le petit filet gauche)
0-2 Linda SÄLLSTRÖM 35′ (Couloir gauche, Soyer lance Sällström qui entre dans la surface sur la droite et ouvre son pied droit à 8 m face à Philippe pour placer le ballon au premier poteau)
1-2 Rachel CORBOZ 86′ s.p. (Faute de Pecharman dans la surface sur Larsen. Penalty tiré par Corboz du droit sur la droite à mi-hauteur de Pecharman prise à contre-pied)
2-2 Melvine MALARD 90+1′ (Servie en retrait dans la surface par Larsen depuis la droite, Malard contrôle à l’entrée de la surface s’avance et place une frappe du droit en force relâchée par Pecharman dans son but au premier poteau)
2-3 Gaëtane THINEY 90+2′ (Matéo trouve Sow dans l’axe à 20 m qui décale sur sa droite pour Thiney qui s’avance face à la gardienne à 8 m et conclut d’une frappe croisée du droit)

Avertissements : Fernandes 65′ ; Aigbogun 82′, Pecharman 85′

Fleury : Philippe ; Fernandes, Sissoko, Sevecke (cap.), Meffometou Tcheno ; Dear (Chatelain 81′), Gadea ; Diaz (Machart-Rabanne 64′), Corboz (Malard 87′), Makanza ; Larsen
Banc : Gignoux-Soulier (G), Sandvej, Chatelain, Machart-Rabanne, Malard, Azzaro, Williams

Paris FC : Pecharman ; Soyer, Müller-Priessen, Butel, Savin (Greboval 68′) ; Benoit, Vaysse, Thiney (cap.) ; Matéo, Sällström (Aigbogun 74′), Catala (Sow 87′)
Banc : Honegger (G), Pimentel, Ferreira, Sow, Greboval, Aigbogun, Ribeiro

Suspendue : Haupais (Fleury)
Suspendue : Bourdieu (Paris FC)


MARSEILLE – SOYAUX 1-3

Marseille (Stade Paul Le Cesne) – 193 spectateurs
Arbitre : Jennifer Maubacq
14h30 – Multisports 3

1-0 Cindy CAPUTO 29′ (Huchet au départ de l’action décale pour Altunkulak sur la droite qui se retrouve juste à l’angle de la surface et délivre un centre rentrant vers l’axé dévié par Huchet sur sa gauche et Caputo se retrouve pour enrouler une frappe du droit vers le petit filet opposé)
1-1 Aurélie ROUGE 61′ (Corner joué tendu au second poteau par Lahmari, Rougé place une première reprise renvoyée, le ballon est cafouillé, mais la seconde reprise à bout portant du droit termine au fond)
1-2 Sarah CAMBOT 66′ (Coup franc dans l’axe à 30 m du droit qui va se loger dans la lucarne gauche de Joly)
1-3 Sarah CAMBOT 90+4′ (Longue ouverture de Clérac pour trouver Cambot dans la surface qui contrôle de la poitrine puis vient dribbler la gardienne et redresser le ballon du droit dans le but vide)

Avertissements : Pizzala 12′, Blanc 35′

OM : Joly ; Laplacette, Blanc, Pizzala (cap.), Coudon ; Altunkulak (Conesa 65′), Sumo, Gherbi, Cardia ; Caputo, Huchet (Salomon 68′)
Banc : Fiordaliso (G), Antoine, Salomon, Perret, Lamarque, Conesa

Soyaux : Munich ; Cissoko (Rougé 57′), Couturier, M’Bassidje, Canon ; Tandia (cap.), Clérac ; Cazeau, Lahmari (Da Costa 78′), Magnier ; Cambot
Banc : Bottega (G), Da Costa, Rougé, Moreira

Suspendue : Dumont (Soyaux)


LYON – METZ

Décines-Charpieu (Groupama Training Center)
Arbitre : Savina Elbour
Dimanche 14h45 – Canal + Sport

Le match des extrêmes entre l’OL et Metz. Une rencontre où les Messines vont devoir éviter une lourde défaite alors que la saison est déjà bien compliquée avec un seul point et que Pasquereau sera suspendue en défense.

Suspendue : Pasquereau (Metz)