Farid Benstiti n’oubliait jamais de le dire quand les commentateurs lui reprochaient de ne pas arriver à battre l’Olympique Lyonnais dans les confrontations directes. Le budget parisien devenant la critique : aussi important que celui estimé de l’OL, sans le même résultat.

Sa phrase était claire : “Et si les autres gagnaient contre les lyonnaises ?”. Ramenant tout le monde à deux réalités. La première, il est facile de critiquer mais difficile de gagner contre l’OL. La seconde, l’OL est au-dessus des autres, donc gagner ou les bousculer n’est pas autre chose qu’un exploit.

Le mois de Novembre doit rappeler à chacun d’entre-nous ceux qui sont partis mais aussi les exploits incroyables des poilus de France et d’Allemagne, survivants ou morts dans le charnier le plus incroyable de l’humanité. 6 millions de morts sur quatre ans. Et en face, bizarrerie de la société, des généraux qui sont devenus des Maréchaux. D’un côté comme de l’autre.

Montpellier pourront-elles faire l’exploit de renverser l’Olympique Lyonnais ?

Impossible à prévoir. Les lyonnaises ont pris de l’âge. Elles veulent autre chose. La roue de la vie. Elles l’ont souvent dit, leurs performances n’ont été due qu’à une envie surhumaine de vouloir toujours gagner. Un truc rare. Les journaux people éditent sur l’envie d’Amandine Henry d’être mère. Alex Morgan vient d’annoncer sa grossesse. Le temps nous montre que ces jeunes femmes sont devenues femmes vers la trentaine.

Une roue qui n’existe pas à Montpellier. Jeune, très jeune.

L’Histoire est faite pour être renversée. L’Afrique du Sud, pays de l’apartheid, va prendre son troisième titre mondial grâce à un essai incroyable obtenu par deux joueurs “noirs”. Nelson Mandela sourit quelque part. La nation Arc en ciel est vraiment de toutes les couleurs. Certainement, le plus beau drapeau de notre planète.

L’Histoire se renverse tout le temps. Il faut juste du temps.

La saison 2019-2010. Est-ce le temps de l’OL ?

William Commegrain Lesfeminines.fr