Corinne Diacre se lance vers son nouvel objectif : l’euro 2021, qui passe d’abord par les qualifications débutants pour la France, à Bordeaux avec le premier match à domicile contre la Serbie.

Une première victoire qui s’est faite sur la durée contre le Kazakhstan (0-3), Corinne Diacre répondant à la presse à l’annonce de sa sélection : « C’est vrai qu’au Kazakhstan, on s’est sorti d’un piège. On a pas réussi à marquer ce premier but aussi rapidement que ce que j’aurais souhaité ».

Depuis la fin du Mondial, Corinne Diacre aura convoqué deux sélections qui contenaient avec le premier match amical (France-Espagne (2-0), l’intégralité du groupe du Mondial 2019, plus Marie Antoinette Katoto, Elisa De Almeida, Perle Morroni et Kenza Dali sortie sur blessure du groupe du Mondial 2019.

Pour affronter la Serbie, ne sont pas convoquées, Julie Debever (Inter Milan) et Maeva Clemaron (Everton Ladies). Deux joueuses, présentes dans le groupe mais qui n’ont pas réellement de temps jeu en Bleu. Sont renouvelées, les jeunes Elisa De Almeida (Montpellier), Perle Morroni (PSG) -idem- sans temps de jeu réel en Bleue avec un enjeu spécifique : un ticket pendant le stage à confirmer si elles veulent poursuivre l’aventure.

Corinne Diacre confirme Marie-Antoinette Katoto (PSG) dans le groupe des 23. Elle représente l’avenir offensif des Bleues et l’échéance 2021 est assez lointaine pour que les aspérités entre elles soient polies par les deux femmes dès lors que les deux restent en position de travailler ensemble. L’une buteuse dans les matches essentiels du PSG ; l’autre sélectionneuse, visiblement intéressée à ce que la parisienne soit aussi utile à l’équipe dans le jeu.

La capitaine de l’Equipe de France, Amandine Henry, revient logiquement après un repos d’une semaine FIFA et 21 des dernières 23 sont appelées. A la question sur la gestion des organismes pour les deux clubs français en course pour le championnat dans un face à face le 16, et la Coupe d’Europe, Corinne Diacre rappelle la différence de statut et de rôle : “Je suis sélectionneuse de l’équipe de France, pas l’entraîneure de Lyon, ni celle du PSG. Je m’excuse, mais j’ai un match à gagner le 9 novembre, donc je ferai les choix que j’ai à faire pour remporter ce match. Elles auront huit jours pour récupérer donc ça va.”

Voilà une Equipe de France lancée vers son objectif. Corinne Diacre est dans son rôle, maintenant connu. Une sélection habituelle basée sur une disponibilité d’esprit vers le groupe, avec de nouveaux noms ponctuels, testés pendant les rassemblements. Un groupe qui se constituera progressivement pour l’Euro 2021, avec moins de matches amicaux qu’avant le Mondial que la France organisait et plus de matches de compétition.

Une différence qui fera peut être la différence.

William Commegrain Lesfeminines.fr