Un tour sans surprise mais une affirmation. Le football italien qui a tant plu au Mondial 2019 et dont nombre de capitaines et sélectionneurs ont mis, à juste titre, la sélectionneuse dans le trio des “The Best” 2019, n’est pas encore au niveau du football européen des clubs.

Battus à plate couture par les clubs espagnols avec un (2-1) qui a fait un (4-1) du FC Barcelone, second de la Liga Iberdrola, au FC Juventus, double championnes d’Italie. Atomisé par Arsenal Ladies pour son second en championnat, la Fiorentina, avec un (0-6) sur les deux rencontres.

L’Italie est donc à voir derrière l’Espagne et l’Angleterre. Ayant touché à la finale de la Women’s Champions League, de près avec le FC Barcelone opposé en finale 2018 face à l’Olympique Lyonnais, comme de plus loin (demi-finales).

Les premiers de chaque championnat assurent .. sauf l’Atlético Madrid, toujours en difficulté dès qu’elles parlent d’Europe.

Du côté des tenors, la semaine n’a pas été bonne pour le Paris Saint Germain. Défaite pour un titre du Trophée des Championnes aux tirs au but (1-1, 4 à 3) face à l’éternel Olympique Lyonnais, les parisiennes n’ont pu canonner aussi fort que les fenottes dans ce premier tour. Avec un onze remanié pour se reposer, les troupes d’Olivier Echouafni n’ont pu rajouter une seule unité au (0-7) acquis au Portugal. Un surprenant (0-0) avec les lointaines championnes de Braga quand le score cumulé de l’Olympique Lyonnais les met déjà sur l’Olympe (16-0) face aux jeunes russes, suivies de près par son challenger européen, le VFL Wolfsburg (15-0).

Paris aura fait comme le Bayern de Munich, second de la Bundesliga. Une qualification pour un second match qui laisse des interrogations. Les bavaroises ayant perdu à domicile contre Göteborg 0-1), se qualifiant grâce aux deux buts à l’extérieur de leur aller. L’Atletico de Madrid aura confirmé ses difficultés en WCL, se qualifiant de peu. Une caractéristique surprenante pour une équipe double championne de Liga Iberdrola devant le FC Barcelona.

Une compétition qui annoncera des huitième de finale tirées dans quelques jours (le 30 septembre 2019) pour des oppositions fin Octobre et des quarts en mars 2020.

L’Olympique Lyonnais, six titres dont quatre consécutifs -série en cours- est le tenant du titre. Son finaliste 2018 a été le FC Barcelona. On trouve souvent en demi-finale les clubs anglais mais le Vfl Wolfsburg, vainqueur en 2013 et 2014, finaliste 2016, reste le grand challenger des lyonnaises. Le Paris Saint Germain, avec deux finales, doit être pris en considération même si les RDV attendus ne donnent jamais la réponse chirurgicale de la confirmation.

William Commegrain Lesfeminines.fr