Les Pays-Bas ont joué pour faire match nul et surtout ne pas prendre de buts. Il aurait fallu jouer bien plus vite pour tirer bénéfice de cette stratégie. Les Championnes d’Europe ont montré des signes de fatigue contre l’Italie, après leur demi-finale et prolongations contre la Suède, elles n’ont pas trouvé la force des suédoises qui ont pris la médaille de bronze en prenant des risques contre l’Angleterre.

Les américaines ont gagné facilement cette finale après que l’ouverture du score se soit décidé par un pénalty signalé par la VAR.

Un titre qu’elles auraient pu perdre dans la compétition. A trop les craindre, les françaises (2-1) et à un degré moindre, les anglaises (2-1) n’ont pas assez mesuré qu’elles pouvaient aussi être craintes par les américaines. Tous les européens ont joué “petit bras” face à elles. D’abord défendre pour limiter les risques.

La Suède a montré dans son dernier match que l’offensive était peut-être la première arme à utiliser.

D’ailleurs, j’ai rarement vu les USA jouer aussi mal que ce soir. C’est quand même incroyable qu’avec autant d’erreurs techniques, les Pays-bas n’aient pas pu les inquiéter.

La VAR aura joué son rôle régulateur dans de nombreux matches. Y compris en finale. Il est impératif d’avoir à maitriser encore plus ses gestes défensifs. Un travail conséquent est à faire dans ce domaine. Trop de rencontres ont basculé sur une faute détectée par la VAR et non vue par l’oeil humain de l’arbitre.

Les américaines sont championnes du Monde. Elles ont fait leur premier doublé. Aujourd’hui à Lyon, tout est extraordinaire. Demain le sera encore plus, pendant quatre ans même. Avec autant de titres, il n’y a pas que du football dans cette affaire. Le football féminin, c’est du soccer.

Ces filles ne sont pas issues du football, elles jouent au soccer. C’est à l’évidence des filles différentes. Je les trouve géniales et superbes. Elles m’interpellent. Elles sortent de l’ordinaire.

A mon avis, il faudrait peut-être arrêter de se croire “proche d’elles mais perdantes” et analyser ce que sont les sources du SOCCER pour pouvoir les gagner.

William Commegrain Lesfeminines.fr