Linda Sembrant  (joueuse de Montpellier) : je suis très contente de notre équipe. La manière dont on a joué la première mi-temps a été un peu compliqué mais après pour la deuxième, je pense que cela a été beaucoup mieux.

On a réussi à marquer sans prendre de buts. On a réussi à mieux garder le ballon en seconde, et on a trouvé des espaces entre les lignes ; cela nous a donné plus de temps avec le ballon. Et défensivement, on a été un peu mieux. On a été plus agressif. On a pu jouer devant sans reculer. 

Devant, on a beaucoup de vitesse, de lecture de jeu aussi qui nous permet de jouer entre les lignes. C’est mélangé. Vous rêvez à la finale ? Bien sûr. Quand tu es en Coupe du Monde, il faut toujours espérer et rêver. Tu sais que c’est une longue route pour y aller mais tu sais que c’est possible. On travaille tous les jours pour.

On a franchi une étape intéressante. Maintenant on est dans la compétition. Le premier match est fort en sentiment. On est très contente d’avancer car si tu sors en 1/8e, tu n’as pas vraiment joué de Coupe du Monde. C’est cela qui te fais vibrer. 

Le prochain quart contre l’Allemagne ? depuis que je suis petite, on a plein d’histoires entre nous. Cela c’est sûr. cela a toujours été dur mais je sens que cette fois, c’est notre tour. Lindahl est une très forte gardienne, elle a travaillé fort pour et je suis très contente pour elle. Elle a fait un arrêt très important pour nous aujourd’hui. Je sentais qu’elle allait le faire. 

Kosavare Asllani, ex-joueuse du PSG ? Le match s’est joué en deux parties. La première, nous avons eu des difficultés mais nous avons réussi à être patientes et la seconde mi-temps où nous avons joué notre chance en obtenant le ballon plus haut sur le terrain. Nous avons pu mettre ce superbe but et surtout remercier notre gardienne d’être allée chercher ce pénalty cadré. J’étais mieux en seconde mi-temps mais il est impossible d’avoir le même niveau tout au long du match et nous avons pu nous reposer sur notre très bonne défense collective.Il a juste fallu être patiente et être présente quand le match s’est ouvert. Vous avez été une ex-joueuse du PSG. Le Parc des Princes ? Le PSG a une place particulière dans mon coeur et quand je suis revenu, c’est un peu de mon Histoire que j’ai revu. J’ai joué 3 ans et 1/2 dans le projet du PSG et c’est important pour moi. J’aime le Parc et Paris. Vous avez gagné Lyon avec le PSG à Lyon et la finale se joue à Lyon ? Espérons-le ! Chaque match après chaque match.

Sofia Jakobsson, joueuse de Montpellier. C’est un énorme sentiment qui m’habite après ce match contre une Top équipe. Il y a eu plein de choses. Chacun a eu sa chance. Ce fut un combat physique de très haut niveau et je suis incroyablement heureuse de jouer le quart de finale contre l’Allemagne. Nous n’avons pas été bonne en première mi-temps et à la pause nous nous sommes dit qu’un nouveau match commençait. Nous devions prendre la balle, jouer devant et utiliser la vitesse de nos attaquantes et nous l’avons très bien réalisé. C’est pourquoi nous avons gagné le match. 

Nous avons beaucoup de confiance. Nous aimons notre équipe et nous savons que nous avons une très bonne équipe quand nous jouons ensemble. Nous avons réellement une bonne équipe. Vitesse, joueuses techniques et tacticiennes, une bonne gardienne. Tout va super bien et j’espère que nous ferons de très bons matches. Caroline Seger est importante pendant le match mais aussi à l’extérieur. je suis très contente pour Stina qui a marqué un but important.