La nouvelle Ministre des sports n’a visiblement pas l’intention de pousser tranquillement les choses sur des voies bien tracées, et notamment par d’autres. En ouvrant ce mardi une consultation publique accessible par mail, dans la continuité du Grand Débat actuellement initié, sur un sujet aussi conséquent que la médiatisation sportive et notamment les chasses gardées de certains sports en comparaison d’autres, elle met les pieds dans le plat !

En l’associant avec le Ministère de la Culture, elle équilibre ce qu’est le sport. Un moyen d’ouverture individuel non exclusif qui doit s’associer à d’autres.

Partager différemment les fruits de la médiatisation.

L’audience publique sur les chaînes gratuites, le rêve de toutes les fédérations qui organisent une compétition pour voir se construire la formule magique de la réussite : audience – sponsors – argent – développement, est la chasse gardée de 21 événements (Evénements d’Intérêts Majeurs) précisés dans le décret de 2004 (voir liste ci-dessous).

En ouvrant une consultation publique de ce qui doit être plus vu en clair, elle cherche à comptabiliser “au suffrage universel” les attendus du public. Dans l’attente de réponses, bien entendu .. mais pourquoi pas de surprises. La consultation porte également sur le portefeuille avec « une éventuelle évolution de l’encadrement de l’attribution initiale des droits de tout ou partie de ces événements », soit les appels d’offres.

Un travail précédant avait été réalisé par un sénateur parisien proposant des pistes et notamment l’ouverture de cette liste (voir les événements pris en compte actuellement) à des sports comme le Volley, le Judo, la Natation et la Voile.

Certains diffuseurs ont une vision totalement contraire et pensent que le sport ne peut se développer qu’avec une offre payante.

Une consultation qui pourra recevoir des réponses jusqu’au 27 mai prochain. Mails à utiliser : [email protected] ou [email protected]

Le football avec des valeurs sociétales prouvées et défendues.

Il n’y aurait pas que le football. Auparavant seul sport qui pouvait revendiquer une pratique auprès du plus grand nombre et une écoute favorable auprès des autres.

Le football, excellemment servie par la médiatisation, commence à rencontrer une opposition significative faite par une partie de la population, adeptes d’autres sports, sur des valeurs moins financières et qui auparavant n’existaient pas dans une France non-sportive mais qui maintenant, sont des forces significatives de pratiques sportives durables et intensives.

Un sport devenu si important qu’il pourrait accéder à l’autonomie, c’est à dire exister autrement que grâce à la délégation de service public de l’Etat qui lui donne pour l’instant corps en France. Une délégation qui met le Ministère en position hiérarchique par rapport au football, en lui demandant ou en lui rappelant sa mission publique.

Dans ce cadre qui a l’air d’être important pour la nouvelle ministre, on peut penser que le récent consensus obtenu ne peut masquer les différences d’approches entre la surprise de la Ministre sur des chants homophobes des supporters et les premières réactions des présidents de la FFF et LFP, en réponse.

A défaut de solutions, l’ex-nageuse, première championne du Monde de natation française, argue du simple fait que la FIFA interdit les chants racistes, armée de la possibilité d’arrêter un match, et qu’il suffirait de l’étendre aux propos homophobes. Les parties se sont quittées sous cette forme de Consensus, difficile à appliquer.

Une situation qui sera compliquée quand on voit ce qui s’est passé en Italie avec des cris de singe pour les joueurs noirs d’une équipe adverse (Moise Kean et Blaise Matuidi).

A demi-mot, il me semble qu’il ne faudrait pas que les choses se répètent à l’excès. La ministre semblant attendre “un autre public” dans les stades pour la Coupe du Monde féminine, ce qu’on lui a promis.

Le MMA, à intégrer pour lui éviter de déraper comme sport mais aussi comme source de conflits futurs. 

Dans la droite ligne de ce nouveau caractère, on trouve l’idée de reconnaître le MMA pour éviter des excès sportifs mais aussi des “souches d’intégration de valeurs différentes du sport” qui pourraient être un danger pour “l’intérêt sociétal” de la France. Une réflexion qui montre bien le regard que porte la Ministre sur le sport. Pour elle, autant une performance, un spectacle qu’un service public d’Etat.

Constatant sans se poser de questions qu’aucune structure ne se distinguait dans le MMA français, et proposant alors de rechercher, dans les fédérations de combat actuels, une fédération qui pourrait abriter ledit sport, pour l’encadrer et le surveiller.

On est là sur des missions d’intérêt général. C’est nouveau et cela risque de faire bouger les lignes dans le sport français.

William Commegrain lesfeminines.fr

La liste des EIM (Evenements d’Importance Majeures)

1. Les Jeux Olympiques d’été et d’hiver
2. Les matchs de l’équipe de France de football inscrits au calendrier de la Fédération internationale (FIFA)
3. Le match d’ouverture, les demi-finales et la finale de la Coupe du monde de football
4. Les demi-finales et la finale de l’Euro de football
5. La finale de la Ligue Europa de football lorsqu’un club français y participe
6. La finale de la Ligue des champions de football
7. La finale de la Coupe de France de football
8. Le tournoi des Six Nations de rugby
9. Les demi-finales et la finale de la Coupe du monde de rugby
10. La finale du championnat de France de rugby
11. La finale de la coupe d’Europe de rugby lorsqu’un club français y participe
12. Les finales des simples messieurs et dames du tournoi de tennis de Roland-Garros
13. Les demi-finales et la finale de la Coupe Davis et de la Fed Cup de tennis lorsque l’équipe de France y participe
14. Le Grand Prix de France de Formule 1
15. Le Tour de France cycliste masculin
16. La course cycliste « Paris-Roubaix »
17. Les finales masculine et féminine de l’Euro de basket-ball lorsque l’équipe de France y participe
18. Les finales masculine et féminine du Championnat du monde de basket-ball lorsque l’équipe de France y participe
19. Les finales masculine et féminine du Championnat d’Europe de handball lorsque l’équipe de France y participe
20. Les finales masculine et féminine du Championnat du monde de handball lorsque l’équipe de France y participe
21. Les Championnats du monde d’athlétisme