Lyon face à un os bordelais avant Wolfsburg ?

A quatre journées de la fin, et avant de rencontrer son concurrent européen Wolfsburg dans la semaine, le parcours lyonnais peut se jouer sur un fil. L’Olympique Lyonnais, premier sans surprise, proche d’un 13e titre consécutif, se déplace à Bordeaux qui lui a toujours posé des problèmes, ne perdant que sur des scores acceptables quand la “manita” lyonnaise est plutôt de mise face à des équipes qui sont depuis peu en D1F. Bordeaux, ex-Blanquefort, ne jouant au niveau de l’élite française que depuis trois saisons.

Pour leur première saison, les bordelaises avaient réussi la performance de ne perdre que sur le score de (0-1) face aux championnes d’Europe (5), alors qu’elles avaient subi un sévère (8-0) à l’aller. Une défaite flatteuse, partageant la meilleure performance 2016-2017 de la saison avec Juvisy et le PSG. Pas mal pour une équipe montante qui a sauvé ensuite sa place dans les 20 dernières minutes du dernier match, face au PSG (2-2). 10e sur 12.

La saison suivante, c’est à Lyon que le score avait été serré (2-0). Les joueuses de Jérôme Dauba prenant un peu plus l’eau en Gironde (0-4). Une 7e place finale avait donné du baume au coeur des bordelaises à un coach que ses pairs avaient élu “meilleur coach de D1F”.

Cette saison, Lyon l’a emporté (3-0) à l’aller. Un score clair face à n’importe quel adversaire. Moins inquiétant si la défaite est face à l’OL. C’est ce qui peuvent se dire les onze titulaires bordelaises qui seront alignés Samedi, au sein desquelles on trouve quelques internationales. La confirmation d’un niveau, d’autant que Bordeaux joue la 3e place au classement avec une véritable volonté de la conserver et peut compter sur une Viviane Asseyi en forme (10 buts) accompagnée d’une Claire Lavogez qui n’a que ce challenge à se mettre sous la dent. Jamais convoquée par Corinne Diacre, ne cachant pas son dépit dans les médias nationaux.

Une 3e place, à l’inverse, qui sentirait le chaud si les bordelaises subissaient la loi des lyonnaises compte tenu que Montpellier va se déplacer à Metz. Un déplacement qui pourrait leur donner trois points, d’autant qu’elles ont passé un sévère (11-0) dans l’Hérault. Trois points qui, s’ils étaient pris par les filles de Jean-Louis Saez, ne leur donneraient pas pourtant la 3e place, Bordeaux ayant un meilleur goal average particulier sur Montpellier. Signe de qualité des bordelaises.

Le Paris Saint Germain en embuscade ? 

Un problème lyonnais relancerait le Paris Saint Germain, à deux points. A la condition que les parisiennes prennent le meilleur sur Dijon, dont certaines joueuses ont besoin de rebriller pour postuler aux 23 de Corinne DIacre. On pense à Kenza Dali et, à un degré moindre, Elise Bussaglia, plus assurée de sa place.

Paris assurée de sa seconde place européenne pour la saison suivante, n’aura qu’à se mettre en confiance avant d’aller à Londres, s’opposer à Chelsea, dans un quart de finale aller européen qui se doit d’être équilibré. Les anglais (Manchester City et Arsenal) ayant assez surpris le Club parisien et les français (Arsenal pour Rennes) pour que les féminines n’aient pas les réserves d’usage que commandent l’Europe et ses tours sanctions.

Classement Equipes Played Gagné Perdu Nuls Differential Différence de buts Points Forme actuelle
1 Olympique LyonnaisOlympique Lyonnais 22 20 0 2 89 - 6 83 62 WDWWW
2 Paris Saint GermainParis Saint Germain 22 18 1 3 62 - 16 46 57 WWLWD
3 Montpellier HscMontpellier Hsc 22 12 7 3 51 - 27 24 39 WWLWW
4 BordeauxBordeaux 22 10 8 4 26 - 34 -8 34 LLWLD
5 Paris FCParis FC 22 9 8 5 34 - 28 6 32 DWWLD
6 ASJ Soyaux CharenteASJ Soyaux Charente 22 7 9 6 19 - 37 -18 27 DWWLW
7 GuingampGuingamp 22 6 10 6 24 - 33 -9 24 DLLWD
8 Dijon FCO fémininDijon FCO féminin 22 7 12 3 29 - 44 -15 24 LLWLW
9 FC Fleury 91FC Fleury 91 22 5 10 7 24 - 34 -10 22 DDLLL
10 FC MetzFC Metz 22 6 15 1 21 - 63 -42 19 LLLWL
11 Losc LilleLosc Lille 22 4 12 6 20 - 43 -23 18 DWLWL
12 RodezRodez 22 3 15 4 14 - 48 -34 13 DLWLL

Metz, Lille et Rodez, prêtes à sauver leur saison ? 

Pour ces trois premiers matches évoqués, la surprise serait une victoire de Metz.

Pourtant pas impossible. Les messines ont sauvegardé leurs fesses (+5) mais ont besoin de points pour mettre ses 13 journées de relégables au rayon du souvenir, à conjuguer définitivement au passé. Alors le bas du championnat prendrait des allures de fin de saison dès la journée suivante !

Lille (11e) actuellement à cinq points recevant la prochaine journée un Metz (10e) qui aurait pris le large, pour un match qui, au cas où les deux équipes gagnent et encore plus si la victoire est lilloise contre Guingamp EA, donnerait la seconde place de relégable. Une fin de saison incroyable pour Lille avec une finale de Coupe et une tête à sauver en D1F.

A moins que Rodez (12e) à deux points de Lille, ne fasse deux exploits contre le PSG et Montpellier, adversaires de leurs deux prochaines journées. Une remontada féminine qui devrait passer par la case Fleury de demain, et une victoire dans l’Essonne.

Fleury 91 qui a le tournis, après s’être séparé de son entraîneur Eric Michel venu en sauveur en Janvier, et qui ne bénéficierait pas d’une dérogation spécifique pour défaut de niveau du diplôme requis pour s’asseoir sur le banc d’une D1F (DEF). On se demande la raison de son choix alors. Fleury, trouvant une solution interne avec Habib Boumezoued qui jouera les doublures avec l’équipe masculine réserve qui évolue en R1.

Jamais bon ce jeu de chaises musicales, en cours de saison et surtout en fin de saison. Il ne reste que quatre matches.

Le Paris FC contraint de gagner face à un Soyaux, crocodile du moindre point. 

Seul le Paris FC, après sa déconvenue en Coupe, éliminée par une équipe lilloise déterminée, jouera un match sans enjeu face à Soyaux. Les sojaldiciennes, venuee en région parisienne pour glaner des points qui capitaliseraient un maintien, pas encore acquis pour bon nombre d’équipes à ce stade où il reste assez de matches pour craindre une contre performance.

La 18e journée, pourrait se résumer comme la journée du danger ?

William Commegrain lesfeminines.fr

  • Samedi 14h30 – Paris FC – Soyaux
  • Samedi 14h30 – Girondins Bordeaux – Olympique Lyonnais
  • Samedi 14h30 – FC Fleury 91 – Rodez
  • Samedi 14h30 – Losc – EA Guingamp
  • Samedi 14h30 – Fc Metz – Montpellier Hsc
  • Dimanche 14h45 – Dijon FCO – Paris Saint Germain.