Farid Benstiti ne doit pas être très loin de cette histoire. Sole Jaimes, attaquante bien née de la pampa argentine, taillée comme un roc, va jouer attaquante à l’Olympique Lyonnais pour un contrat de 6 mois, en substitution de …. ? C’est la question au sein d’un groupe offensif constitué de six internationales, aiguisées à gagner sa place dans un 4-4-2 compliqué ou un 4-3-3 de toute manière limitée.

Rappelons les buteuses lyonnaises : Ada Hegerberg, avant-centre, 23 ans, ballon d’Or 2018, 15 buts en championnat. Eugènie Le Sommer, sur la gauche, 29 ans et 8 buts, vice-capitaine de l’EDF aux 156 sélections et 73 buts. A quelques encablures du record de Marinette Pichon (81).

Sur les côtés, on trouve Delphine Cascarino, jeune pousse française de 21 ans qui prend de plus en plus la couleur du maillot Bleue et qui ne le lâchera pas avec un Mondial 2019 en vue. Shanice Van de Sanden, internationale néerlandaise de 26 ans, qui joue avec un moteur dans le dos pour déstabiliser la ligne de défense adverse et dont la qualité de jeu augmente proportionnellement à l’amour du public, comme une artiste.

En réserve de la République Lyonnaise, deux jeunes qui comptent les minutes de jeu quand les autres en sont aux matches : Melvine Malard (18 ans)et Emelyne Laurent (21 ans).

Et voilà une nouvelle lyonnaise. Avec sa taille et son impact, la fille idéale -si elle marche- pour poser un problème au Vfl Wolfsburg en quart de finale de la Women’s Champions League 2019 pour un RDV fin mars déjà noté. Qui gagnera ce match postulera au titre. Un sixième potentiel pour l’OL pour un quatrième historique de suite.

Quand l’Olympique Lyonnais joue l’Histoire et les titres, alors Jean-Michel Aulas est le premier à se lâcher.

Farid Benstiti a du confirmer la qualité de la joueuse car, en football féminin, quand tu nais argentin, “bonjour pour avoir le niveau !”. Le football féminin sud-américain étant faible pour ne pas dire plus.

Enfin, une dernière remarque pour le sourire. Le Président Lyonnais a toujours le don de prendre des belles filles au Mercato d’Hiver. Après l’américaine Alex Morgan, Sole Jaimes, c’est plutôt pas mal.

William Commegrain lesfeminines.fr

Source olweb : “Agée de 29 ans, Sole Jaimes a débuté sa carrière en Argentine dans le club de Boca Juniors où elle a remporté les tournois Apertura et Clausura, avant d’évoluer à River Plate. En 2014, l’attaquante argentine signe dans le club brésilien de Foz Cataratas, puis au Sao Paulo FC (2015), avant de rejoindre le Santos FC, avec qui elle remporte le championnat Brésilien en 2017.

Titulaire avec l’équipe d’Argentine qui disputera la Coupe du Monde 2019 cet été en France, Sole Jaimes compte 43 sélections. Elle a remporté la Copa America avec l’Argentine en 2006 et a été la meilleure buteuse de sa sélection classée 3ème lors de la Copa America 2018. Championne de Chine en 2018, l’attaquante qui évoluait au Dalian Quanjian (champion 2016-2017-2018), a signé un contrat de 6 mois avec l’OL, soit jusqu’au 30 juin 2019.”