Montpellier peut prendre un (+5) par rapport au Paris FC avec une victoire à Bordeaux. Mais le PFC peut reprendre la 3e place si elles gagnent contre le PSG qui verrait alors la course au titre s’éloigner. Et si Bordeaux, prend le meilleur sur Montpellier, Bordeaux devient pour la première fois de son histoire 3e ! A condition que le PFC ne prenne pas les trois points contre le PSG.

Metz en cas de victoire à Fleury dirait “au revoir ou Adieu” à la place de relégable qu’elles ont eu 11 journées sur 12. Dijon et Guingamp pourrait s’échanger les places ou donner le vertige à Dijon en cas de défaite.

La 13e journée, une journée où les places peuvent changer !

Soyaux connait un grand danger en recevant l’Olympique Lyonnais qui ne vient pourtant qu’avec deux défenseurs de métier, Bronze et Buchanan. Une surprise qui n’est pas une interrogation pour les lyonnaises avec Henri et Kumagai en solution de repli. L’une des deux formant au minimum une défense à trois.

De son côté, Soyaux a de fortes chances de rester bloqué à 13 points en cas de défaite, ce qui donne une possibilité pour Metz (10 points) et Lille (11 points) de s’accrocher ou de passer devant. Jamais bon d’être dans la ligne des relegables avec un bas de tableau qui est si proche les uns des autres.

Montpellier (3e, 20 points) bien revenu d’un début de championnat catastrophique pourrait prendre les devants en allant à Bordeaux (5e, 17 points). En effet, le Paris FC reçoit le PSG et si les trois points allaient dans l’escarcelle des filles d’Olivier Echouafni, Montpellier ferait un écart conséquent avec le Paris FC (+5). L’inverse est tout aussi vrai et si Bordeaux renouvelle son exploit de l’aller (0-1) et que le Paris FC réussit à prendre sa revanche contre le PSG, défait (5-0) à l’aller, ce sont les parisiennes de Sandrine Soubeyrand qui viendrait prendre la 3e place aux Montpelliéraines.

Lille (11 points, 10e) a la chance de sa vie de prendre trois points face à Rodez qui devra monter dans le Nord en ayant seulement deux matches nuls à son actif depuis le début de la saison. Une bonne occasion de prendre les 3 points (11 actuellement) et de s’éloigner d’une ligne rouge très proche. A voir si Rodez (2 points, 12e), pour sa neuvième saison en D1F, aura les ressources pour s’imposer à l’extérieur et renverser une situation qui ne tourne jamais en leur faveur.

Fleury (7e, 14 points) a de la marge dans ce championnat serré pour les clubs appelés à jouer la bagarre du maintien. Pas assez pour laisser passer des opportunités comme celles de Metz  (11e, 10 points) qui s’annonce. Un club en-dessous au classement, venu du diable vauvert et qui a perdu lourdement (1-4) contre un prétendant la semaine dernière. Une remontée qui n’aura servi à rien si Metz ne continue pas sur sa lancée. C’est certainement le mot d’ordre qui a du être communiqué dans les vestiaires lorrains.

Dijon (14 points, 8e), très suivi à domicile, est dans une phase descendante. Stoppée par leur victoire à Metz. Il reste que le matelas de confort des bourguignonnes est réduit, il leur faut un maximum de points avant de voir arriver Elise Bussaglia au mercato d’hiver. Guingamp (15 points, 6e), auteure d’une superbe saison a plus de marge mais ne doit pas rater les points qui pourraient se présenter. Pour maintenir une situation, il faut gagner à domicile et faire match nul à l’extérieur. Voilà une politique qui mettrait Guingamp entre la 5e et 7e place de la D1F.

Enfin, le gros morceau de la 13e journée est le derby entre le Paris FC (4e, 18 points) et le Paris Saint Germain (2e, 32 points). La dernière victoire des ex-juvisiennes remonte au 6 décembre 2013. C’est dire l’antériorité. Une période où la place européenne entre les deux clubs s’était joué à 1 point.

Marquées au fer rouge depuis lors et notamment avec une claque lors du match aller (5-0), les filles de Soubeyrand, fortes d’une dynamique de performances peuvent bousculer un PSG qui joue sur le fil du rasoir, que ce soit pour vaincre comme pour faire match nul.

La moindre défaillance se paiera cher. Plus pour le PFC car elles s’éloigneraient d’un potentiel Top3, moins pour le PSG qui conserverait sa seconde place (+ 12 face au 3e) mais qui dirait Adieu à l’opportunité d’un match pour le titre face à l’OL.

William Commegrain lesfeminines.fr

Soyaux – Lyon
Angoulême (Stade Lebon)
Arbitre : Aurélie Efe
14h00 – Canal + Sport

Bordeaux – Montpellier
Saint-Médard en Jalles (Stade Robert Monseau)
Arbitre : Victoria Beyer
14h00 – Foot+

Dijon – Guingamp
Dijon (Stade des Poussots)
Arbitre : Clémence Goncalves
14h00 – Multisports1

Fleury – Metz
Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet)
Arbitre : Jennifer Maubacq
14h00 – Multisports2

Lille – Rodez
Camphin-en-Pévèle (Stade de Luchin)
Arbitre : Florence Guillemin
14h00 – Multisports3

Paris FC – PSG dimanche
Bondoufle (Stade Robert Bobin)
Arbitre : Camille Soriano
14h45 – Canal + Sport