David McNamara a été suspendu pour ne pas avoir fait le tirage au sort du coup d’envoi dans les règles de l’art lors d’un match féminin de première division anglaise.

Les anglais font tout avec rien. Mais de l’autre côté de la Manche, on ne badine pas avec la règle. Normalement, le Toss entre les deux équipes pour décider qui prend la balle et qui aura le terrain se fait avec un penny bien propre et net.

Sauf que ce jour là, de la 7e journée de la D1F anglaise, la fameuse Super League, entre Manchester City, deux fois demi-finaliste de la WOmen’s Champions League et l’équipe plus modeste de Reading, c’est à “pierre feuille ciseaux” que la capitaine des Lionesses, Stéphanie Houghton, disputera le toss face à Kirsty Pearce (Reading).

Le tout en direct devant les caméras anglaises.

La raison ? L’arbitre avait oublié la pièce dans les vestiaires. Et entre la décision de retarder de quelques minutes le match ou de s’adapter la décision, David McNamara n’a pas hésité. Plutôt mourir que de retarder. A la bonne franquette, “pierre-feuille-ciseaux”.

Suspendu trois semaines

Mais cet oubli n’a pas été sans conséquences pour le directeur du jeu. David McNamara a été suspendu pour trois semaines par la Fédération anglaise. Joanna Stimpson, la responsable des arbitres à la FA, a parlé “d’un moment de folie” alors que le match était télévisé. “Il aurait dû être mieux préparé. C’est un manque de professionnalisme”, a t-elle déploré.

Une décision qui a fait réagir dans le monde de l’arbitrage. L’arbitre de rugby, Nigel Owens, a regretté la suspension, parlant de “bon sens nécessaire”, n’hésitant pas à rappeler que lui-même a déjà été confronté à cette situation à deux reprises. Côté terrain, les deux équipes ont fait match nul (1-1).

William Commegrain lesfeminines.fr sur une source de FranceTV.