Scores

D1F – Résultats 8e J. Le PARIS FC envoie un message clair au PSG après sa victoire (5-0) sur Bordeaux. Les autres équipes se neutralisent (1-1) sauf l’OL (0-5).

Et si le Paris Fc mettait la pression sur le Paris Saint Germain ? Il y avait longtemps que les essonniennes n’avaient pas produit de tels résultats. (5-0) sur Bordeaux, c’est net et sans bavure. Deux doublés de Linda Sallstrom et Mathilde Bourdieu. Il ne faudrait pas que le PSG (+8) se mette les pieds dans le tapis. Elles ont une marge mais pas trop au regard de l’avancée des filles de Sandrine Soubeyrand.

Pour le reste, les équipes se sont neutralisées. (1-1) est le score des trois autres rencontres entre Fleury et Soyaux, Dijon et Rodez, Lille et Montpellier. L’Olympique Lyonnais est allé l’emporter au FC Metz (0-5) sans surprise avec la reprise de la tête des buteuses par Ada Hegerberg, en attendant le résultat de Marie Antoinette Katoto, demain face à Guingamp.

Le Paris FC (5-0) est définitivement passé de la question à la confirmation. Une troisième victoire remportée aisément face à Bordeaux qui a fléchi sur ses dernières passes quand les parisiennes ont été parfaites en terme d’efficacité et de confiance. Un premier but dès la première minute par Linda Sallstrom qui terminera son doublé à la 93′, suivi d’un autre doublé de la jeune Mathilde Bourdieu (3 buts en deux matches) pour une dernier but de la capitaine Gaetane Thiney. L’ambiance n’est plus la même à Bondoufle, cela marque dans le 91.

Rodez (1-1) avait bien démarré avec une ouverture du score à l’extérieur par Clara Noiran (17′) mais elles n’ont pas réussi à tenir ce superbe premier résultat en se faisant reprendre sur un pénalty réussi de Tatiana Solanet, nouvelle joueuse de Dijon (1-1, 24′).

Montpellier (1-1) avait suivi le même scénario par Stina Blackstenius, auteure d’un quintuplé inique lors de la journée précédente et qui s’ouvrait les chemins du filets lillois à la 24′ (0-1). les filles de Jean-Louis Saez, encore fragiles, ne tiendront le score que douze minutes avec le premier but sous ses nouvelles couleurs de Danielle Tolmais (36′, 1-1). Lille, qui devait compter sans Ouleymata Sarr ne réussira pas à prendre le dessus mais on pourrait se poser la question inverse en se demandant les raisons pour lesquelles Montpellier, quart de finale de la WCL l’an dernier, ne soit pas arrivé à s’imposer dans le Nord de la France.

Fleury (1-1) termine cette huitième journée avec un cinquième match nul de rang ! Pourtant, une ouverture du score de Julie Rabane (1-0, 29′) laissait envisager une nouvelle victoire, un peu trop oubliée avec les matches nuls, quand les filles de Jean-Claude Daix se sont fait surprendre par un pénalty de Laura Bourguoin, dès le retour des vestiaires (1-1, 48′). Elles auraient pu vivre le pire si Viviane Bourgaud avait réussi le pénalty désigné par l’arbitre à la 93′.

L’Olympique Lyonnais (0-5) s’est imposé sans interrogation face au FC Metz avec un doublé d’Ada Hegerberg qui la remet en tête des buteuses en attendant la prestation de Marie-Antoinette Katoto (PSG), dimanche face à Guingamp. Amel Majri, Delphine Cascarino et Emelyne Laurent ont été les autres buteuses lyonnaises de cette huitième journée.

Guingamp interpelle le Paris Saint Germain qui termine le match avec les trois points grâce à Marie-Antoinette Katoto (1-0, 73′) sur un service de Diani. Les bretonnes auraient pu finir avec un match nul qui n’aurait pas été immérité, même si Grace Geyoro, entrée à la 46′, trouvait la transversale et que Wang Shuang, ratait une occasion immanquable. Une première mi-temps rendue difficile par le froid pour une seconde qui montre que Guingamp avait trouvé la manière pour bloquer les parisiennes.

Un match hivernal qui ne restera pas longtemps dans les mémoires et qui donne les trois points au PSG féminin. Le seul point positif du côté du PSG, c’est l’égalité au classement des buteuses entre Ada Hegerberg (2 buts lors de cette journée) et Marie-Antoinette Katoto, avec neuf buts toutes deux.

Les parisiennes ne commettent pas d’erreurs avec la remontée qualitative du Paris FC et conserve leurs huit points d’avance à deux points de l’Olympique Lyonnais, premier.

William Commegrain lesfeminines.fr

LES BUTS DE LA 8E JOURNEE

Les compositions et buteuses

LE CLASSEMENT DE LA D1F 2018-2019

Classement Equipes Played Gagné Perdu Nuls Differential Différence de buts Points Gagné à domicile Gagné à l’extérieur Nul à domicile Nuls à l’extérieur Perdu à domicile Perdu à l’extérieur Forme actuelle
1 Olympique LyonnaisOlympique Lyonnais 20 18 0 2 82 - 6 76 56 10 8 0 2 0 0 WWWDW
2 Paris Saint GermainParis Saint Germain 20 17 1 2 55 - 13 42 53 8 9 2 0 0 1 WWWWL
3 BordeauxBordeaux 20 10 7 3 23 - 27 -4 33 4 6 3 0 3 4 WWLLW
4 Montpellier HscMontpellier Hsc 20 10 7 3 47 - 25 22 33 7 3 0 3 3 4 LWWWL
5 Paris FCParis FC 20 9 7 4 33 - 26 7 31 5 4 3 1 2 5 WLDWW
6 ASJ Soyaux CharenteASJ Soyaux Charente 20 6 8 6 17 - 35 -18 24 3 3 3 3 4 4 LDDWW
7 FC Fleury 91FC Fleury 91 20 5 8 7 22 - 30 -8 22 4 1 4 3 2 6 LLDDL
8 Dijon FCO fémininDijon FCO féminin 20 6 11 3 25 - 39 -14 21 4 2 2 1 4 7 WLLLW
9 GuingampGuingamp 20 5 10 5 21 - 31 -10 20 4 1 1 4 5 5 WLDLL
10 FC MetzFC Metz 20 5 14 1 18 - 59 -41 16 3 2 0 1 7 7 WLLLL
11 Losc LilleLosc Lille 20 3 11 6 17 - 40 -23 15 2 1 3 3 5 6 LLDWL
12 RodezRodez 20 3 13 4 12 - 41 -29 13 2 1 2 2 6 7 LDDLW

LES CLUBS DE LA D1F