Les anglais ont toujours eu le défaut de surestimer leurs capacités dès lors qu’ils avaient la conviction qu’ils dominaient leur sujet. Un atavisme qui remonte à loin. La Royauté n’y est pas pour rien, dès lors que l’on peut chanter le God Save The Queen dans de multiples spots dans le Monde. Et le Brexit de Mai 2019 ne va pas arranger les choses.

7.864 spectateurs à Meadown Lane et les voilà qui en font tout un fromage. Rappelant qu’ils détiennent un record de 45.619 spectateurs, ayant assisté à leur défaite de 2014 face à l’Allemagne et que le match qualificatif contre le Pays de Galles voisin s’est joué devant 25.000 personnes pour finir par un match nul (0-0).

Les esprits chagrins diront que les sujets de la Royale personne font vraiment tout à l’envers, en plus de rouler à gauche, les voilà qui ne viennent nombreux qu’en cas de défaite ou de score de parité.

Enfin, les anglaises ont défait les brésiliennes sur un score serré (1-0) acquis à la 2′ par Francesca Kirby, excellente joueuse qui devrait apparaitre dans le quinze du Ballon d’Or féminin. Dont on avait eu la confirmation sous ses couleurs de Chelsea face à Montpellier en WCL et surtout lors de la SheBelievesCup de 2018 où elle nous avait fait très mal (1-4).

Victoire qui a permis à Phil Neville de dire : “que Lucy Bronze était actuellement la meilleure joueuse du monde”. Un compliment que Marta, élue meilleure joueuse FIFA 2018, n’a pas entendu. Sortie pour ne douleur aux ischio-jambiers en première période.

Il reste que si l’Angleterre féminine a fait plus de 400 matches, cette rencontre était, de manière surprenante, la première dans l’histoire des deux pays.

Les joueuse de Phil Neville vont s’opposer aux Australiennes qui auront eu le temps d’absorber le décalage horaire pour ensuite s’opposer à la Suède en Novembre.

William Commegrain lesfeminines.fr

Angleterre (4-2-3-1): 1 Carly Telford (Chelsea); 2 Lucy Bronze (Lyon), 5 Steph Houghton (capturé; Manchester City), 6 Millie Bright (Chelsea), 3 Alex Greenwood (Manchester United); 4 Jordan Nobbs (Arsenal), 8 Isobel Christiansen (Lyon); 7 Nikita Parris (Manchester City), 10 Fran Kirby (Chelsea), 11 Toni Duggan (Barcelone); 9 Rachel Daly (Houston Dash).

Suppléants: 22 Beth Mead (Arsenal) pour Duggan 61, 14 Fara Williams (Lecture) pour Nobbs 70, 20 Lucy Staniforth (Birmingham City) pour Parris 75, 23 Melissa Lawley (Manchester City) pour Kirby 75.

Suppléants non utilisés: 12 Hannah Blundell (Chelsea), 13 Mary Earps (Wolfsburg), 15 Abbie McManus (Manchester City), 16 Leah Williamson (Arsenal), 18 Gabrielle George (Everton), 19 Keira Walsh (Manchester City), 21 Siobhan. Chamberlain (Manchester United).