Le Danemark, vice-champion d’Europe, sombre devant son vainqueur de l’Euro 2017, en première période pour mieux se positionner lors de la seconde.

Ce qui laisse de minces chances d’espérer à Nadia Nadim, avant-centre star de l’équipe danoise, ayant évolué à Portland (USA) puis Manchester City.

Constatant que “Cela peut être fait. Tout peut être fait, mais c’est difficile en ce moment”, pour préciser à DR Sporten. : “Nous étions mieux pour garder le ballon et quand nous y arrivons et que notre milieu de terrain peut s’avancer, il y a beaucoup d’espace pour jouer le ballon.”

“Nous n’avons pas réussi cela en première mi-temps. Peut-être que nous étions trop éloignés”.

De son côté, les championnes d’Europe font attention à ne pas s’enflammer. “Nous n’y sommes pas encore. Tout le monde doit le réaliser”, a ensuite déclaré Shanice van de Sanden, avec une assist et un but de grande valeur pour l’équipe néerlandaise.

Il y a quelques mois à peine, Van de Sanden était sur le terrain lorsque Les Pays-Bas ont perdu à Oslo face à la Norvège “Nous avons parlé de la Norvège et avons voulu montrer ici maintenant, autre chose.” D’autant que le match se faisait dans le stade qui avait fait les Néerlandaises, reines d’Europe.

Elle concluera en disant “C’est génial, mais il reste encore trois matches à jouer si nous voulons remporter notre qualification”, a déclaré la joueuse qui a dédié son but à sa grand-mère décédée, la semaine dernière.

William Commegrain lesfeminines.fr