Record de pratique. Recherche de spectateurs. Dans la semaine le DFB (Fédération allemande du foot) avait annoncé un record : il y a en Allemagne actuellement 5966 équipes féminines, ce sont 147 de plus qu‘en 2017. Cependant le nombre de spectateurs ne grandit pas remarquablement au début de la saison. Trois matches avait plus de mille personnes (ceux à Potsdam, Fribourg et Essen), le match de Francfort frôlait lui les mille, il ne manquait que 40 personnes.

La deuxième journée de championnat. Le Bayern München avait un match facile. Après le résultat de (1-10) contre le club promu Bayer 04 Leverkusen la première journée du championnat. les Bavoiroises rencontraient ce dimanche un adversaire qui était proche de descendre la saison dernière : le MSV Duisburg. Victoire claire et nette 4-0.

Bayer 04 Leverkusen qui avait du avaler cette terrible défaite contre le Bayern et avec en plus la perte de Jessica Wich (rupture des ligaments croisés et du meniscus), la seule qui avait pu marquer du coté de Leverkusen, ne s’est pas laissé décourager ! l’équipe a pu gagner à l’extérieur contre SV Werder Bremen 0-1.

Le choc de la deuxième journée était sans aucun doute la confrontation SGS Essen – VFL Wolfsburg. Le SGS Essen voulait faire trébucher le grand club champion et finaliste de la Ligue des Champions, le VFL Wolfsburg. Pendant dix ans, Lisa Weiß,maintenant à l’Olympique Lyonnais a été la gardienne de Essen. Après son départ, une gardienne de 18 ans, la jeune Stina Johannes, lui a succédé. Elle s‘est grièvement blessée lors de ce match (fracture compliquée de la cheville) !

En première mi-temps entre Essen et Wolfsburg était encore équilibrée, (0-0), mais dans le second acte, Wolfsburg a été très efficace. Score final 0-5. Victoire nette et claire pour le VFL Wolfsburg qui marque par Pernille Harder, Eva Pajor (3) et Fischer contre un des aspirants à la troisième place. Les filles d’Essen peuvent gagner brillamment contre d’autres concurrents, comme Essen l’a montré, mais Wolfsburg est simplement une toute autre classe.

Le SC Freiburg, qui avait vu le départ de Carolin Simon vers l’Olympique Lyonnais, a facilement gagné contre le club promu, Borussia Mönchengladbach, avec le score de 4-0.

Le FFC Frankfurt, vainqueur de la WCL en 2015 contre le PSG a reçu l’équipe surprise de la première journée, le TSG Hoffenheim qui avait mis un point d’exclamation en gagnant contre Turbine Potsdam la journée précédente. Onze fois de suite Hoffenheim n’avait pas pu gagner contre Potsdam!

Et maintenant Hoffenheim surprend de nouveau contre Francfort! À la mi-temps l’équipe mène déjà 2 – 0 et après le dernier coup de sifflet Hoffenheim termine avec quatre buts, Francfort un seul (1-4).

Quelque chose de jamais vu à Francfort, l’ancien club de la lyonnaise Dszenifer Maroszan, capitaine de la Mannschaft qui tombe à la 10e place. Et la semaine prochaine, Francfort doit jouer à l’extérieur contre son ancien grand rival, Turbine Potsdam. deux clubs exclusivement féminins qui ont subi la foudre d’Hoffenheim.

Il y a une semaine le FFC Turbine Potsdam, vainqueur de la WCL en 2010 et finaliste en 2011 n’avait pas seulement perdu un match, il avait en plus perdu l’attaquante Nina Ehegötz (rupture des ligaments croisés) et aussi la défendeure Rahel Kiwic suite à un carton rouge. L’entraîneur Matthias Rudolph avait exigé : “La semaine prochaine nous devons montrer une réaction contre Sand !”.

Elles l’ont fait, Potsdam a fait ses devoirs. Victoire à domicile contre le SC Sand 2:0.

Bilan de la 2e Journée de Bundesliga. Potsdam se stabilise. Francfort trébuche de nouveau. Essen constate qu’une victoire de la première journée ne vaut pas beaucoup, quand l’adversaire est Wolfsburg. Et Hoffenheim est l’équipe surprise qui a gagné, pas contre les tops du classement, mais contre deux clubs d’une grande histoire.

La saison est longue. Seulement après la troisième journée on verra un peu plus clair. Le match le plus intéressant de la troisième journée sera le match FFC Turbine Potsdam – FFC Frankfurt.

De Berlin, Gerd Weidemann pour les feminines.fr