Le bilan de la J1.

Les scores du Paris Saint Germain opposé à l’ex-promu (0-1) Fleury et de Montpellier contre le promu Dijon (0-1) pouvaient laisser présager d’un nouveau championnat. Disputé sur le haut. Comme l’an dernier, il avait été disputé sur le bas (six clubs avec le même nombre de points).

Quatre vingt dix minutes après, l’affiche de Canal Plus Sport entre l’Olympique Lyonnais et le Losc -promu l’an dernier- a remis les choses au clair. (0-8) au coup de sifflet final. Un score à la sauce lyonnaise qui s’intensifie même après le second acte (0-5), histoire de “respecter l’adversaire” dixit Reynald Pedros, suspendu pour deux matches.

Une belle diversité de buteuses avec un doublé d’Amel Majri qui termine le score (12′ et 91′) après qu’Ada Hegerberg (5′ et 46′) l’ait ouvert, tôt dans la partie. A noter l’arrivée de la jeune Eva Kouache (17 ans, 76′) sur le banc. Une Selma Bacha offensive, et le premier but de l’anglaise Isabel Christiansen, la recrue de cet été.

L’Olympique Lyonnais prend les devants alors que le Losc ferme le championnat avec un goal average négatif qui sera certainement rejoint par d’autres.

Pour les autres rencontres, Montpellier (0-1) et le PSG (0-1) ont marqué avec des joueuses défensives (Anouk Dekket et Eve Perisset sur pénalty), ce qui montrent que pour ces deux équipes, elles butent en début de saison pour ébranler un système défensif très travaillé.

La saison 2019 est particulière. Fin décembre, deux tiers du championnat sera joué pour cause de Mondial (7 juin-7 juillet). Il a s’agit d’être prêt dès fin Août car même si la fête du football féminin s’annonce, il est certain que deux clubs descendront en fin de saison, ce que personne ne souhaite.

Fleury (promu l’an dernier) et Dijon (promu cette saison) sont donc sortis de ces défaites avec du baume au coeur. Il s’agissait du second et troisième du championnat en 2018, avec près de vingt points d’avance sur le quatrième.

Le Paris FC (2-0) a de son côté fournit une rencontre équilibré avec des motifs de satisfaction qui seront plus réels dans quinze jours face au PSG. Opposé à Guingamp, venu avec une armada de très jeunes joueuses, la victoire parisienne n’est pas assez forte (un csc de Guingamp) pour en tirer des leçons pour l’avenir.

Enfin Soyaux (3-1), dans un vrai match de championnat où les rencontres face à d’autres prétendants au maintien valent une carte supplémentaire pour ne pas descendre (goal average particulier), le dernier club exclusivement féminin et amateur de l’élite a remporté son office contre Rodez (3-1), présent en D1F depuis neuf saisons maintenant. Comme l’an dernier après un (0-0) face au PSG, les charentaises se donnent un peu d’air et de confiance.

Le Fc Metz (promu) a demandé et obtenu le report de son match face aux Girondins de Bordeaux ayant cinq joueuses du groupe de la D1F impliquées dans le Mondial U20 qui s’est terminé à la veille de l’ouverture du championnat.

20-04-2019
FC Metz
Rodez

Spectateurs et téléspectateurs.

Côté public, la bonne surprise vient de Dijon avec un millier de spectateurs au Stade des Poussots pour recevoir Montpellier quand les autres rencontres ont navigué entre 200 à 500 spectateurs. Côté média TV et Canal Plus, il faudra un bon scénariste pour donner du goût au championnat pour un produit payant qui doit attirer de nouveaux clients, basé sur le gain d’un deuxième place européenne et d’une descente à éviter qui se joue en fin de saison. Si les choses en restent ainsi.

Championnat en pause pendant une semaine.

Le championnat prend une pose FIFA et reprendra dans quinze jours. Une semaine qui mettra sur le pont toutes les internationales A (françaises et étrangères) du championnat laissant aux coaches de la D1F, les joueuses de l’EDF B , U19 et U17, toutes justes sorties d’une compétition (Euro U19F en Juillet et Mondial U20 en Août).

William Commegrain lesfeminines.fr

25-08-2018 14:30
Paris FC
Guingamp
08-09-2018 14:30
FC Metz
FC Fleury 91

Le classement de la D1F

Classement Equipes Played Gagné Perdu Nuls Differential Différence de buts Points
1 Olympique Lyonnais 20 18 0 2 82 - 6 76 56
2 Paris Saint Germain 20 17 1 2 55 - 13 42 53
3 Bordeaux 20 10 7 3 23 - 27 -4 33
4 Montpellier Hsc 20 10 7 3 47 - 25 22 33
5 Paris FC 20 9 7 4 33 - 26 7 31
6 ASJ Soyaux Charente 20 6 8 6 17 - 35 -18 24
7 FC Fleury 91 20 5 8 7 22 - 30 -8 22
8 Dijon FCO féminin 20 6 11 3 25 - 39 -14 21
9 Guingamp 20 5 10 5 21 - 31 -10 20
10 FC Metz 20 5 14 1 18 - 59 -41 16
11 Losc Lille 20 3 11 6 17 - 40 -23 15
12 Rodez 20 3 13 4 12 - 41 -29 13