Il y a des pré-saisons qui ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Quand la plupart des clubs de D1F vont faire un stage découverte en France, histoire de limiter les frais, les filles du Paris Saint Germain et de l’Olympique Lyonnais vont prendre le soleil en Floride

Quoi qu’on en dise, le dépaysement n’est pas le même ! L’argument n’est plus neutre quand on doit signer dans un club, et pour les féminines de “l’époque de 2012” -s’ils en restent-, la différence de traitement est réelle.

Des adversaires conséquents.

Il reste que l’essentiel de la pré-saison est, pour Olivier Echouafni, de constituer un groupe, en terme de performances mais surtout de cohésion. Sur le premier point, les parisiennes vont être servies puisqu’elles rencontrent, dans la nuit de jeudi à Vendredi, le leader North Carolina Courage de la NWSL américaine qui se balade à plus de 16 points de son second, Seattle Reign dans ce championnat à neuf franchises.

Ce nouveau tournoi de pré saison, l’International Champions Cup fait opposer quatre équipes dans une qualification directe pour une finale ou une petite finale. Dans l’autre partie de ce tableau très réduit, l’Olympique Lyonnais sera opposé à Manchester City. Les deux équipes se connaissent très bien puisque les fenottes ont éliminé par deux fois le club anglais, -au stade des demi-finales-dans les deux dernières éditions de la WCL.

La finale et petite finale se jouera dimanche.

En attendant, le Paris Saint Germain a prévu un “antipasti” à 4000 kms de là. Profitant du déplacement de Portand en championnat, pour recevoir Manchester City dans l’Oregon dans la nuit de Mardi à Mercredi.

Un PSG qui a déjà décollé Samedi de Paris sans Marie-Antoinette Katoto et consoeurs laissées à la disposition de l’équipe de France des U20 et U19 et Formiga, Jennifer Hermoso et Marie Laure Delie dont on ne sait si elles renouvelleront leurs contrats avec le PSG.

Les voyages forment la jeunesse dit le proverbe. Là, les parisiennes, qualifiées pour la WCL, ne seront pas en manque de voyage d’autant qu’elles participeront les 10 et 12 Août à la Toulouse International Ladies Cup pour une reprise de championnat prévue le 24 août face à Fleury dans un derby.

En attendant d’éventuels recrutements, le PSG mise sur ses ressources internes faisant déjà d’Andrine Hergerberg (arrivée en Janvier dernier), une potentielle ancienne. Une gestion des ressources humaines différentes de son voisin l’Olympique Lyonnais qui perd rarement une joueuse cadre sans l’avoir longtemps utilisée.
William Commegrain lesfeminines.fr