Concarneau. 106 kms séparent Concarneau et Vannes nous dit GoogleMaps, avec juste au milieu Lorient. Dans une région qui n’héberge plus de clubs de L1 masculins (Brest et Lorient étant en L2), les bords côtiers maritimes vont envoyer des embruns positifs au football féminin puisque l’essentiel des matches des Bleuettes risquent de se passer dans cette région de La Bretagne, entre deux familles proches comme des cousines. Le département du Finistère pour Concarneau, celui du Morbihan pour Vannes.

Concarneau est moins grand que Vannes avec ses 20.000 habitants, poussés “à 50.000 en période estivale” nous précise le maire adjoint aux sports, Bruno Quivillic. Pas assez connue pour monter des événements de la mise dimension que la Semaine du Golfe de Vannes qui draine le million de curieux, pour autant l’intérêt est le même que celui de sa glorieuse aînée. “C’est d’abord un grand événement et l’avantage c’est que cela met en lumière, au niveau de la ville et du territoire, le sport féminin dans sa globalité”.

On est bien dans une Politique de la Ville qui sert l’intérêt général et qui va demander un investissement “globalement, on a 200.000 euros de travaux. A la charge de la ville, il restera 40.000 € dont une grande partie va rester en héritage. La FFF nous aide à hauteur de 100.000 et la Région de Bretagne complète avec 60.000 €.”

Un effort donc de réalisé par la commune qui rentre dans une ligne politique de rénovation puisque “on a investi 5.000.000 d’euros pour rénover des installations sportives.” Grosse somme, et le maire adjoint ne manque pas de préciser que “C’est une année particulière. Le soutien purement associatif reste à hauteur de nos moyens, 150.000 euros par an.”

Concarneau reçoit aussi le Tour de France.

Bel effort néanmoins surtout quand on sait que la Ville n’était pas candidate, “c’est la FIFA qui effectivement est venue vers nous.” Concarneau semble aimer les challenges et prouve son intérêt sportif puisque “Le Tour de France passe mercredi dans la ville.”

Quand on pose la question de cette double volonté, le maire adjoint confirme, le sourire aux lèvres. “C’est une affiche incroyable et c’est un beau challenge pour notre équipe municipale d’avoir deux événements aussi importants et nous les concevons comme un challenge. En plus, on a les événements classiques de l’été qui mobilisent nos équipes. C’est un sacré challenge avec un an de préparation en amont.”

Pour une ville de 20.000 habitants qui passe entre 40 à 50.000 habitants pendant la période des Visiteurs.Concarneau, confirme que si “le nautisme a une part prépondérante, la Ville vit avec plus de 70 associations sportives, dans une gamme de pratiques très large.”

A la conclusion, quand on précise que les françaises seront plutôt à Vannes, la remarque est entendue. La réponse fuse : “Si elles finissent 1ère de leur groupe on pourrait les avoir en quart de finale. Sinon, on a la possibilité de les voir à Vannes qui est juste à côté.”

De très belles affiches à Concarneau pour ce Mondial.

Avec les USA (championne du Monde 2014), le Japon (vice-championne du Monde U17) et l’Espagne (championne d’Europe 2017) dans le groupe C, et un dernier match de poule avec la Corée du Nord (Championne du Monde 2016), Concarneau aura de belles affiches à proposer.

Associé au programme de Vannes qui reçoit essentiellement les Bleuettes. Dans cette région de Bretagne, Concarneau, Vannes seront les “cousins-cousines” de la Coupe du Monde U20.

William Commegrain lesfeminines.fr

  • Lundi 6 Août : deux matches PARAGUAY – ESPAGNE / USA – JAPON
  • jeudi 9 Août : deux matches ESPAGNE – JAPON / USA PARAGUAY
  • Samedi 12 Août : deux matches BRESIL – COREE du NORD / GHANA – NOUVELLE ZELANDE.
  • jeudi 16 Août : deux quarts de finale
Calendrier et premiers tours du Mondial U20, par groupe, ville et date.Crédit lesfeminines.fr

Calendrier et premiers tours du Mondial U20, par groupe, ville et date.Crédit lesfeminines.fr