Devant 20.837 spectateurs, L’OL se qualifie pour sa septième finale européenne, avec la volonté doublement historique d’être la seule équipe à l’emporter cinq fois dont trois consécutivement. Les joueuses de Reynald Pedros, sans aucun doute, ont asphyxié les Citizens avec Bronze et Renard en défense et des percées d’Amel Majri et Lucy Bronze qui ont donné 65% de possession à l’OL.

l’Olympique Lyonnais a nettement pris le meilleur sur Manchester City en contenu même si le score pouvait faire craindre le pire (1-0) à tout moment.

La balade lyonnaise de Lucy Bronze.

Avec 24 attaques lyonnaises contre trois anglaises, les joueuses de Manchester City ont regardé la balade lyonnaise et plus particulièrement celle de Lucy Bronze, ex-City, auteur d’une superbe volée qui envoie les joueuses de l’OL sur le tarmac de l’exploit : un cinquième titre en jeu à Kiev pour un troisième consécutif.

L’Olympique Lyonnais a asphyxié Manchester en optant pour une maitrise du jeu, des tentatives constantes de tirs et un marquage sans faille à la récupération, rendant impossible la force de frappe anglaise : ses contres. Dans ce match “bonus” pour les anglaises qui avaient réussi l’exploit d’un (0-0) à domicile, Amandine Henry d’une frappe des vingt cinq mètres (12′) leur fait comprendre que le scénario de l’aller ne se renouvellera pas.

La solution viendra rapidement grâce à une récupération d’Eugènie Le Sommer qui sert dans l’intervalle Camille Abily. Pichenette du droit de l’ex-internationale française qui jouait son dernier match au Groupama Staium pour Amel Majri, éternelle percuteuse à gauche dans cette rencontre. Superbe centre de la lyonnaise qui trouve Lucy Bronze esseulée. Concentration de la joueuse anglaise pour une balle inarrêtable par Bardsley (1-0, 17′).

Trois minutes plus tard, Amandine Henry à la terminaison d’un jeu court que les anglaises subissent envoie un tir, ras de terre, pleine face du poteau droit de la gardienne (20′).

la victoire lyonnaise et la qualification en 1/2 finale. Crédit UEFA. Lesfeminines.fr

la victoire lyonnaise et la qualification en 1/2 finale. Crédit UEFA. Lesfeminines.fr

Seule Houghton surnage, pour les Citizens.

Les anglaises n’ont que leur physique pour tenir le score et à ce jeu de l’impact, Stéphanie Houghton montrera toutes ses qualités, même si elle doit y laisser son crâne contre Ada Hegerberg (29′). La meilleure buteuse de la compétition, frustrée dans ce match, n’ayant qu’une seule occasion à se mettre sous la dent, avec un premier tir à la 56′, suivie d’une tentative de jeu à deux avec Eugènie le Sommer qui finit au-dessus de cadre (78′).

La seule occasion anglaise viendra d’un tir de la jeune Emslie (88′) dans la niche de Sarah Bouhaddi qui aura passé une après-midi tranquille grâce à l’excellente défense de Lucy Bronze à droite associée à Wendie Renard. Toutes les deux, très intelligente dans la lecture du jeu anglais. Le match sera subi par les anglaises, n’ayant trouvé aucune solution aux montées d’Amel Majri du côté gauche et de Lucy Bronze pour le droit.

Seul le score a laissé des chances à Manchester City, faisant dire à Reynald Pedros, en fin de match : “On savait que cela allait être très difficile, c’était la même situation qu’à l’aller. On a fait un bon match et par moments, un très bon match. C’est super d’avoir gagné ici, maintenant il faudra aller la chercher à Kiev”.

Face au finaliste qui se décidera cet après-midi entre le Vfl Wolfsburg et Chelsea (3-1), les joueuses offensives lyonnaises devront trouver plus de situations pour marquer, le point faible de cet après-midi du côté lyonnais. A noter que les deux coachs, malgré le score serré, n’ont fait entrer que deux joueuses pour City et une seule pour l’OL.

William Commegrain lesfeminines.fr

Demi-finale retour. Olympique Lyonnais – Manchester City. Parc OL – Arbitres : Katalin Kulscar. Assistantes ; Katalin Torok, Maryna Striletska.

  • 17′ but de Lucy Bronze. Superbe reprise de volée.

Olympique Lyonnais : Sarah Bouhaddi – Renard (cap), Kumagai, M’Bock Bathy – Bronze, Henry, Abily (68′, Hamraoui), Majri – Marozsan, Hegerberg, Le Sommer. Coach : Reynald Pedros. Banc : Peyraud-Magnin, Bacha, Hamraoui, Petit, Van de Sanden, Cascarino, Buchanan.

Manchester City : Bardsley – Stokes, Houghton (cap), Beattie, Mac Manus – Walsh- Scott, Christiansen (81′ Emslie) -Parris, Lawley (66′, Nadim), Stanway. Coach : Nick Cushing. Banc : Roebuck, Jana, Middag, Nadim, Ross, Toone,