En direct sur CStar. 21 heures. Le jour où la FIFA va délivrer ses awards 2017 “The Best”, la France jouera à Reims, dans le stade Auguste Delaune de la prochaine Coupe du Monde 2019, son second match amical d’Octobre, après des deux de Septembre et les suivants de Novembre à venir.

Corinne Diacre en est à son deuxième rassemblement depuis sa prise de poste en Septembre 2017 et pour mettre en place sa politique de renouveau, elle a choisi ou eu l’opportunité de jouer, lors de chaque sélection, une petite équipe et une plus forte pour les deux matches qui forment un rassemblement.

En septembre, ce fut le Chili (40è FIFA) qui n’avait pas joué de matches internationaux depuis 2015 et contre laquelle la première sélection de l’ex-coach de Clermont avait buté (1-0) et l’Espagne, descendue à la suite d’un Euro peu réussie à la 17è FIFA que la France avait vaincu sur un score et un contenu enthousiasmant (3-1).

Pour ce mois d’Octobre, cela aura été l’Angleterre battue difficilement (1-0) avec une équipe renouvelée et axée sur des premières sélections, Marion Torrent, Hawa Cissoko, Aminata Diallo, Ines Jaurena, Valérie Gauvin, toutes avec moins de 5 sélections quand pour certaines, elles inauguraient leur compteur ; pour ce Lundi, ce sera le Ghana féminin avec son premier match de l’année 2017 !

La coach française confirme que son onze titulaires ne se fera qu’au moment où elle l’aura décidé et pour cette quatrième rencontre, comme pour les deux suivantes face à l’Allemagne (Médaille d’Or aux JO de 2016) et la Suède (médaille d’argent), il en sera de même.

Une Equipe de France qui donne du temps de jeu aux jeunes

Pour affronter le Ghana, qui comme toutes les équipes africaines et sud-américaines sont des équipes qui voyagent peu faute de moyens, la coach française pourrait proposer le onze suivant :

  • Gérard si elle veut instaurer une concurrence à ce poste, sinon Bouhaddi –
  • A droite, elle pourrait faire glisser MBock sinon Marion Torrent ferait l’exploit d’une quatrième titularisation sur quatre matches. En centrale, on devrait avoir Charlotte Lorgeré pour la tester, droitière, et Wendie Renard ou Laura Georges comme Griedge MBock pour couvrir quand la gauche pourrait être donnée à Estelle Cascarino (Gauchère) à moins qu’Amel Majri ne soit reconduite.
  • Au milieu, Elise Bussaglia et Amandine Henry devrait rentrer et Léa Le Garrec, toujours entrée en cours de partie (85′ contre le Chili et 69′ face à l’Angleterre) pourrait être essayée comme titulaire après ses deux premiers rassemblements à la place de Camille Catala (Chili et Espagne), titulaire deux fois en Septembre et jamais sortie. Elle pourrait alors entrer en cours de rencontre.
  • Devant, Viviane Asseyi (Titulaire contre le Chili), moins titulaire que Kadidiatou Diani (Espagne et l’Angleterre) pourrait avoir le maillot bleu avec Ouleymata Sarr (espagne) compte tenu que Valérie Gauvin (Chili et Angleterre) a démarré Vendredi aux côtés d’Eugènie Le Sommer, capitaine de Vendredi, qui pourrait être, dans une équipe défensive et assise, un 10 de contre.

Le onze français pourrait être le suivant : Gérard – MBock, Lorgeré, Renard ou Georges, Cascarino – Bussaglia, Henry (cap), Le Garrec, Le Sommer – Asseyi, Sarr.

Le Ghana 46è FIFA

L’adversaire de ce soir au stade Delaune de Reims est un adversaire sérieux (Bronze à la CAF 216) qui est capable de gagner contre l’Afrique du Sud (1-0), de faire match nul contre le Nigéria (1-1) forte d’un jeu qualitatif au Mondial 2015 et dont les U20 ont atteint la finale du Mondial 2014 face à l’Allemagne, pour perdre d’une petite unité face au Cameroun (1-0).

Elle traîne une lourde défaite, (11-0) face à l’Allemagne en 2016.

La France rencontrera donc une équipe qui va se battre pour ne pas perdre, comme lors du match face au Chili. Arrivera-t-elle à la faire craquer ? A quel moment et pour quel score si on prend le match du Chili (40è, 1-0) comme une première référence.

Un match intéressant pour étalonner, au minimum, le football féminin français.

William Commegrain lesfeminines.fr