Une nouvelle technique qui fera date dans le football féminin, surtout si comme la Panenka, répétée, elle continue à surprendre et donner des buts. Pour une première, la France l’a crée et inaugurée au plus haut niveau avec un beau résultat : 2 buts sur 3 pour un final (3-1).

Il faudra lui trouver un nom. En attendant qu’elle soit baptisée par d’autres, je l’ai appelé “la danse des Sioux”. Un Sioux, dans mon enfance, c’était quelqu’un de malin. Et là, c’est une technique de malin.

source fff.fr