Il y a un côté terrible quand on accède aux demi-finales des JO. Quatre équipes. 3 médailles. C’est mathématiques. Une équipe finira les Jeux si près du rêve, en ayant fait une performance avec son succès en quart et repartira sans médaille.

Elle sera comme toutes les autres, éliminées de la reconnaissance Olympique. C’est redoutable quand on estime l’importance des Jeux Olympiques sur un palmarès personnel et individuel.

C’est comme un tatouage idéal. Il ne vous quitte jamais.

J’ai comme d’autres un pronostic que je garderais pour moi car il ne peut pas avoir de certitudes tant les équipes sont proches. Allemagne – Canada, c’est le 2ème fifa face au 10è qui carbure comme un 3è. 8è Fifa contre le 6è avec le Brésil contre la Suède. Alors qui des quatre demi-finalistes, sortira sans médaille des Jeux Olympiques 2016 ?

BRESIL – SUEDE. Le vainqueur entre la 1ère demi, jouée Mardi à 18 h00 sera couvert soit d’Or, soit d’Argent. Le perdant devra se battre pour la 3è place.

Le Brésil, en finale chez les hommes et les femmes. Deux médailles d’argent (2004 et 2008) et le pays hôte du football comme des JO, ne voudra certainement pas rester de côté quand les hommes ont réussi leur qualification en 1/2 finale olympique. Un doublé serait incroyable pour les brésiliens qui ne peuvent pas avoir oublié la défaite 7-1 face à l’Allemagne en 1/2 finale de la Coupe du Monde 2014 chez les hommes.

Le trio offensif brésilien : Marta, Beatriz et Cristiane trouveront-elles la faille face à leurs soeurs suédoises qu’elles connaissent trop bien pour avoir joué très longtemps dans leur championnat, notamment pour Marta à Rosengard ?

Le match se jouera devant 80.000 personnes à guichet fermé.

La Suède, abonnée aux situations en chocolat olympique (1/4 en 2008 et 2012, 4è place en 2004), est prête à dissoudre l’Or des deux médailles d’Or de sa coach Pia Sundhage, pour en faire une. De n’importe quel métal. Et pourquoi pas d’Or.

La Suède est prête à passer dans un trou de souris s’il le faut. Demandez à Caroline Seger qui adorerait éclater de rires à la sortie du match si elle marquait comme lors de son dernier match pour la Tournoi qualificatif aux JO. Du dos !!!!

La Suède aime jouer des tours. Elle a l’esprit français avec Lotta Schelin, Caroline Seger, Linda Sembrant, Sofia Jakobsson et Kosovare Asllani qui se verrait bien avec une médaille d’Or au cou. Elle qui adore la mode et qui a quitté le PSG en cours de saison dernière.

CANADA – ALLEMAGNE. Le vainqueur de la 2ème demi, jouée Mardi à 21 h00 sera couvert soit d’Or, soit d’Argent. Le perdant devra se battre pour la 3è place.

L’Allemagne, avec une équipe masculine qualifiée elle aussi en 1/2 olympique, voudra sortir de ces trois médailles de bronze qu’elles ont eu au cou (2000, 2004, 2008) et aller au plus haut du podium olympique pour mettre “la non-qualification aux Jeux de 2012” aux oubliettes. Elle est la meilleure attaque du tournoi avec 10 buts sans pour autant avoir fait parler la foudre de ses joueuses renommées que son Anjà Mittag (co-meilleure buteuse du mondial 2015), Alexandra Popp (meilleure joueuse de la Bundesliga) et Dzenifer Maroszan (nouvelle recrue de l’OL).

Le Canada qui a eu l’esprit “très chinois” en copiant la réussite américaine des USA sur ses terres au Mondial 2015 pour emprunter la même route et réussite. Médaillée de bronze en 2012. Pour moi, certainement plus en 2016 avec la même évidence : “si le Canada marque, elle est championne Olympique car il est très difficile de marquer face au Canada”. 

Le Canada tiendront-t-elles au-delà de quatre matches le rythme de championnes qu’elles ont imposées depuis le début du Tournoi avec les victoires face à la France (3è), l’Allemagne (2è) et l’Australie (5è) ? C’est la seule question à se poser.

William Commegrain lesfeminines.fr