Juste après le match face à la Chine, John Herdam (41 ans depuis la veille et quelques restes de crèmes à l’esprit), coach des canadiennes depuis 2012, anglais, nous donne son sentiment sur le prochain match face à la France.

Lesfeminines.fr : Qu’attendiez-vous du match face à la Chine (0-1 pour le Canada) ?

John Herdman : Ce fut un match important pour nous dans la construction de notre chemin Olympique. je vous lais jouer la Chine qui est une bonne équipe et donner du temps de jeu à tout le monde et nous approcher des conditions réelles que nous aurons à subir dans la réalité de la compétition qui nous attend, notamment le prochaine rencontre face à la France qui est une des équipes leadeurs.

Lesfeminines.fr : Qu’attendez vous de Rio ?

John Herdman : Rio est un magnifique tournoi et une occasion de vivre de très bons moments au regards des mauvaises nouvelles qui arrivent de par le monde.

Lesfeminines.fr : L’an dernier vous avez joué la France, que pensez-vous de votre match face à la France ?

John Herdman : Je pense que le match sera très serré, comme d’habitude. La France est une magnifique équipe, avec de très grandes joueuses à chaque poste. Nous devrons être au meilleur malgré la fatigue. Les joueuses auront besoin d’être aux meilleurs pour arriver à gagner la France. Nous devons pousser autant que nous le pourrons et sait-on jamais ce qu’il peut arriver, voire un nul face à cette équipe.

Lesfeminines.fr : A Londres, vous aviez gagné le bronze, qu’attendez-vous quatre ans après pour Rio ?

John Herdman : C’est une équipe différente. plus jeune et moins expérimentée. Elles doivent apprendre tout au long du tournoi. Vous ne pouvez pas attendre mieux en raison du manque d’expérience mais, en poussant et en faisant au mieux, cela peut être suffisant pour ramener quelque chose.

Lesféminines.fr : Vous êtes tombé sur un bon groupe.

John Herdman : C’est exact, nous avons un bon groupe. Zimbabwe dont c’est la première apparition, L’Allemagne qui joue comme des chiens, sans jamais rien lâcher et l’Australie qui est devenue une “Top team”. Nous savons que nous avons une chance mais ce n’est jamais facile aux Jeux Olympiques. C’est pour cela que ce sont les Jeux Olympiques. Vous cherchez à donner le meilleur de vous-même.

Lesféminines.fr : Quel sentiment gardez-vous quant à la Coupe du Monde qui s’est passé au Canada l’an dernier ?

John Herdman :  C’était incroyable ! On a pu voir le pouvoir du football féminin, notamment ce qu’il est en Amérique du Nord. Le Canada est réellement une contrée pour le football féminin et je pense que nous avons vu la plus belle Coupe du Monde des 6 éditions. Le football féminin est devenu le plus grand sport pratiqué dans notre pays.

Les féminines.fr : L’Angleterre a gagné la médaille de bronze au Mondial 2015. Vous être anglais. Quel est votre sentiment ?

John Herdman : Pas content. (Grand Rire) !

Il faut savoir que c’est l’Angleterre qui a éliminé le Canada en quart de finale.

William Commegrain lesfeminines.fr

La bagarre simulée par les joueuses canadiennes pour entartrer le coach John Herdman le jour de ses 41 ans.

http://dai.ly/x4l9066