Cette rencontre  s’inscrit dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2017 où la France est déjà qualifiée. Pour pallier les absences des joueuses blessées, la sélection de Philippe Bergerôo comprend des décisions qui ne sont pas des surprises sur un plan général mais marquent des choix individuels.

En pleine région bretonne, l’EDF vient mettre en lumière le championnat du monde militaire et la prochaine Coupe du Monde U20 qui se déroulera à Rennes en 2018. Une bonne manière de donner un coup de projecteur à cette région de football qui pourrait devenir celle du football féminin.

De son côté, Philippe Bergerôo cherche à créer une équipe remaniée et intégrant de la jeunesse par rapport à celle de 2015 qui a disputé la Coupe du Monde au Canada.

Dans ce cadre, il donne sa chance à des jeunes prometteuses à qui il fait goûter le cadre de la sélection française. Aissatou Tounkara (titulaire depuis la saison dernière à Juvisy) a attendu plus d’une année cette première convocation et elle l’a justifié par une progression constante qui ne peut que lui donner confiance dans la qualité de son travail et de son implication. A l’inverse, Perle Morroni, est plus jeune sur la scène de la D1F, (5 matches) et elle explose sur le côté gauche du Paris Saint Germain.

A l’image d’une Amel Majri, elle frappe rapidement à la porte du plus haut niveau. Les deux profils sont différents. Ils ont une éclosion différente.

Les deux bénéficient des absences de Laura Georges et de Laure Boulleau.

Au chapitre des choix, Philippe Bergerôo fait appel à Clarisse Le Bihan, tout juste revenue de blessures et lui marque sa confiance comme à Sakina Karchaoui, Marie-Charlotte Léger et Marion Torrent qui commencent à prendre leurs marques à Clairefontaine.

Des joueuses plus confirmées comme Kadidiatou Diani et Claire Lavogez, issues de la Coupe du Monde des U20 (médaille de bronze) en 2014 sont plus habituées à la sélection. Kenza Dali retrouve et comme toutes, espèrent avoir vécu au passé les affres des blessures.

Enfin, est-il besoin de rappeler que Gaetane Thiney n’est pas convoquée pour ce dernier match de compétition avant les JO qui entre dans les qualifications pour l’Euro ? C’est à l’évidence un choix, dommage pour l’efficacité et l’expérience de l’équipe de France.

L’indication “nouvelle” vaut pour 2015 et la Coupe du Monde. Dernière compétition. La prochaine étant les JO de Rio en Août 2016. Il convient de rappeler que la liste sera réduite à 18 joueuses avec quatre remplaçantes qui seront là pour pallier à des blessures pendant la compétition.

Sont appelées :

  • Gardiennes : Sarah Bouhaddi, Méline Gérard, Laetitia Philippe (25 ans, nouvelle par rapport à 2015).
    • Les gardiennes sont les mêmes depuis plusieurs convocations. Le coach français a visiblement son trio en tête. Il y a une place pour Karima Benameur qui a été plusieurs fois appelées.
  • Défenseures : Sabrina Delannoy, Sakina Karchaoui (20 ans, nouvelle), Griedge MBock Bathy, Perle Morroni (18 ans, nouvelle), Wendie Renard, Marion Torrent (24 ans, nouvelle), Aissatou Tounkara (21 ans, nouvelle).
    • En l’absence des joueuses du PSG, blessées : Laura Georges, Jessica Houara D’Hommeaux, Laure Boulleau, Philippe Bergerôo fait appel à deux jeunes de Montpellier que sont Sakina Karchaoui et Marion Torrent et deux nouvelles joueuses d’appelées : Aissatou Tounkara et Perle Morroni.
  • Milieux : Camille Abily, Charlotte Bilbault (26 ans, nouvelle), Elise Bussaglia, Kenza Dali, Kadidiatou Diani, Amandine Henry, Claire Lavogez, Amel Majri, Elodie Thomis.
    • Le milieu est habituel et il ne manque que Louisa Necib, retenue pour de superbes raisons personnelles (mariage selon Jean Michel Aulas).
  • Attaquantes : Marie-Laure Delie, Clarisse Le Bihan (22 ans, nouvelle), Eugénie Le Sommer, Marie-Charlotte Léger (20 ans, nouvelle).
    • Les deux cadres offensives de l’équipe de France sont présentes et Clarisse Le Bihan rentre dans le groupe avec la confirmation de Marie Charlotte Léger qui confirme sa présence.

Cette rencontre se jouera à Rennes, au Roazhon Park,  le vendredi 3 juin à 21h00 sur D17 alors que la région Bretagne recevra le Championnat du Monde Militaire.

Une bonne manière de mettre en valeur le football féminin.

William Commegrain lesfeminines.fr

Equipe de France féminine face à la Grèce. Source : fff.fr. Lesfeminines.fr

Equipe de France féminine face à la Grèce. Source : fff.fr. Lesfeminines.fr