Jean Michel Aulas sort son premier as de sa manche avec l’arrivée attendue de la jeune internationale allemande Dzsenifer Marozsan, 24 ans, internationale allemande, 59 sélections et 44 buts pour apporter une qualité offensive supplémentaire à l’Olympique Lyonnais.

Vainqueur de la Champion’s League en 2015, la joueuse a signé un contrat de deux ans pour retrouver la possibilité de gagner des titres, ce qui est un argument “quasi-acquit” quand on joue à l’Olympique Lyonnais.

Issue du FFc Frankfurt depuis 2009, club exclusivement féminin ; la voilà qui entre dans un club professionnel mixte où la partie masculine est le moteur de la dynamique féminine.

Son arrivée pose certainement un problème de concurrence au sein de l’effectif mais à l’heure où les clubs professionnels de football s’affichent comme les futurs vainqueurs des compétitions, l’Olympique Lyonnais est une destination de choix pour remplir sa carte de visite de titres que l’on soit titulaire ou remplaçante.

C’est un argument qui a son poids dans le football féminin et qui donne du crédit au propos tenu hier par Jean-Michel Aulas, après la victoire des fenottes au Parc des Princes les qualifiant pour la finale de la Ligue des Champions 2016 : “On attend trois, quatre, cinq parmi les meilleures joueuses du monde qui vont arriver à Lyon”.

William Commegrain lesfeminines.fr